Vélo : le nombre d'accidents est en hausse

Le vélo est très plébiscité par les Français depuis le déconfinement. La sécurité routière appelle à plus de prudence et livre des conseils pour pédaler en toute sécurité.

Chaque soir à la nuit tombée, Aymric Cotard rentre du travail à vélo. Pour être bien vu dans l'obscurité, il compte sur l'équipement obligatoire : un phare avant blanc, un phare arrière rouge, deux réflecteurs arrière et des catadioptres sur les pédales et les roues. Certains optent aussi pour le gilet fluo, obligatoire hors agglomération. Le nombre d'accidents est en hausse : 37 cyclistes ont été tués au mois de septembre 2020. C'est 15 de plus que l'an dernier, à la même période.

"Le changement d'heure, chaque année, entraîne une recrudescence des accidents"

Quand la nuit tombe, les risques sont les plus importants. "Le changement d'heure, chaque année, entraîne une recrudescence des accidents. Quand on est à vélo, quand on est piéton, on voit tout le monde. Donc on a la perception qu'on est visible. Avec la nuit, ça n'est pas le cas. Il y a une différence entre la perception et la réalité", explique Cécile-Lechère, responsable prévention des risques routiers MMA.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme circule à vélo dans une rue de Paris. Photo d\'illustration.
Un homme circule à vélo dans une rue de Paris. Photo d'illustration. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)