Antisémitisme : Quartzenheim encore sous le choc

Il y a une semaine, 96 tombes d'un cimetière juif ont été profanées au cimetière de Quatzenheim (Bas-Rhin), en Alsace. L'enquête se poursuit et le nettoyage a débuté mercredi 27 février. Témoignage d'une famille que France 3 avait rencontrée.

FRANCE 3

Dans les allées du cimetière défiguré par les croix gammées, cet homme est à la recherche de la tombe d'un de ses aïeux. Lorsqu'il découvre la sépulture profanée, c'est l'incompréhension. "Pourquoi ? Que ce soit cette tombe ou une autre, pourquoi est-ce qu'on s'attaque aux morts ?", se demande-t-il alors. L'auteur des profanations est encore recherché, mais une semaine après les faits, le nettoyage va pouvoir débuter. Le maire, Christian Libert, se félicite de voir enfin disparaître ces traces de haines.

Un recueillement dimanche

Dans cette épreuve, le village de Quatzenheim a pu compter sur des dizaines de témoignages de solidarité. "On est très étonnés de cet élan de soutien et de solidarité, confie Josette Prim, adjointe au maire. On en est très réconfortés". Dimanche 3 mars prochain, un moment de recueillement œcuménique aura lieu dans le cimetière.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des gendarmes devant le cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin), mardi 19 juin 2019, après la profanation de près de 80 tombes. 
Des gendarmes devant le cimetière juif de Quatzenheim (Bas-Rhin), mardi 19 juin 2019, après la profanation de près de 80 tombes.  (FREDERICK FLORIN / AFP)