Antisémitisme : 589 faits recensés en 2021, en baisse de 14% par rapport à 2019

Les inscriptions antisémites sont les atteintes les plus courantes envers la communauté juive, selon le ministère de l'Intérieur.

Article rédigé par
Margaux Stive - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des tombes vandalisées dans un cimetière juif de Westhoffen, près de Strasbourg, le 4 décembre 2019. (PATRICK HERTZOG / AFP)

Un total de 589 faits antisémites ont été recensés en France en 2021, a appris jeudi 27 janvier franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur. Cela représente une baisse de 14% par rapport à l'année record de 2019, qui est utilisée comme référence avant l'épidémie de Covid-19. "Les atteintes envers la communauté juive restent à un niveau préoccupant", précise cependant la note du renseignement territorial que franceinfo a pu consulter.

Selon ce rapport, "le poids de l’actualité nationale ou internationale a contribué à remettre en lumière et à donner des prétextes à l’expression d’une haine spécifique, entretenue par un complotisme remis au goût du jour". Les inscriptions antisémites, au nombre de 227, sont les plus courantes, devant les 189 gestes ou propos menaçants relevés. Viennent ensuite 63 tracts et courriers antisémites, 60 violences physiques, 38 dégradations, neuf vols et trois incendies.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Antisémitisme

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.