Le chilien Pablo Neruda ne serait pas mort d'un cancer, selon un groupe d'experts internationaux

Le prix Nobel de littérature Pablo Neruda a-t-il été assassiné par la dictature de Pinochet ? Plusieurs experts internationaux mandatés par la justice chilienne dénoncent un certificat de décès tronqué.

France 2

Son certificat de décès stipule qu'il serait mort d'un cancer de la prostate, mais Pablo Neruda, célèbre écrivain chilien et prix Nobel de littérature, a peut-être été empoisonné par la junte du général Pinochet. Cette thèse, soutenue depuis 45 ans par ses proches, vient d'être corroborée par un groupe d'experts internationaux. Ce sont eux qui ont analysé les restes du poète dont le corps a été exhumé il y a quatre ans.

Une bactérie non cancéreuse

"Ce qui est vrai, totalement vrai à 100%, c'est que le certificat ne reflète pas la réalité du décès. L'analyse des données montre que le poète n'était pas en situation de mort imminente à son entrée à l'hôpital", a déclaré Aurelio Luna Maldonado, expert médico-légal de l'Université de Murcia. Pourquoi Pablo Neruda aurait-il été assassiné ? En 1973, le poète avait soutenu Salvator Allende, un président de gauche balayé lors d'un coup d'État en septembre de la même année. Pablo Neruda décide alors de s'exiler au Mexique, mais la veille de son départ, il est hospitalisé et meurt officiellement d'un cancer. Or, les experts ont découvert une bactérie non cancéreuse, qui pourrait être la source de l'empoisonnement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Cliché non daté du poète chilien Pablo Neruda, mort le 23 septembre 1973.
Cliché non daté du poète chilien Pablo Neruda, mort le 23 septembre 1973. (INTERCONTINENTALE / AFP)