Pablo Neruda ne serait pas mort d'un cancer, selon des experts internationaux

Mystère autour de la mort du poète chilien prix Nobel de littérature Pablo Neruda : sa famille est convaincue qu'il a été empoisonné quelques jours après le coup d'État de Pinochet en 1973. Aujourd'hui, un groupe d'experts internationaux est formel : Pablo Neruda n'est pas mort d'un cancer. 

France 3

Il était l'un des plus grands poètes chiliens du XXe siècle. Les circonstances de la mort de Pablo Neruda sont demeurées incertaines pendant plus de 40 ans. L'enquête avait été relancée en 2013, et sa dépouille fouillée. Quatre ans plus tard, les experts sont formels : le poète n'est pas décédé d'un cancer. "Nous attendons de pouvoir établir avec précision l'origine des bactéries, et voir si elles proviennent d'un laboratoire, si elles ont été modifiées, cultivées, dans le but d'être utilisées comme une arme biologique", a déclaré Aurelio Luna Maldonado, expert médico-légal de l'Université de Murcia.

La thèse de l'assassinat par la junte militaire renforcée

La découverte de cette bactérie renforce la thèse de l'assassinat du poète par la junte militaire. Proche du président socialiste Allende, Pablo Neruda avait été ambassadeur en France, avant de retourner au Chili en 1972, auréolé du prix Nobel de littérature. Un an plus tard, il décède dans une clinique de Santiago, la veille de sa tentative de fuite de la dictature du général Pinochet pour le Mexique. Ses proches incriminent une mystérieuse injection. Son ancien chauffeur se bat encore aujourd'hui pour qu'éclate la vérité. Des analyses approfondies de la bactérie vont être effectuées dans l'année à venir : leurs résultats pourraient bien mettre un terme à 40 ans de mystère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le poète chilien Pablo Neruda reçoit le prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1971, à Stockholm (Suède). 
Le poète chilien Pablo Neruda reçoit le prix Nobel de littérature, le 10 décembre 1971, à Stockholm (Suède).  (PRESSENS BILD / AFP)