Cet article date de plus de deux ans.

"À vendre, école rurale" : en Corrèze, des parents mettent une annonce en ligne pour dénoncer la fermeture d'une classe

Une des deux seules classes de l'école primaire de Monceaux-sur-Dordogne va fermer à la rentrée.  

Article rédigé par
Avec France Bleu Limousin - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
La petite annonce en ligne propose à la vente l'école de Monceaux-sur-Dordogne en Corrèze  (CAPTURE D'ECRAN / LE BON COIN)

C'est une petite annonce pleine d'ironie que l'association des parents d'élèves de l'école communale de Monceaux-sur-Dordogne (Corrèze) a publié sur le site internet Le Bon Coin. "Si pour vous l'éducation n'est pas une charge mais un investissement dans l'avenir, si pour vous offrir des conditions d'enseignement optimales aux élèves est une priorité, alors cette école est faite pour vous", décrit l'annonce qui met en vente l'école de la ville, rapporte France Bleu Limousin.

Il ne manque qu'un élève pour conserver les deux classes

Les parents sont en colère, après l'annonce de la fermeture d'une des deux seules classes. Il sont 27 enfants inscrits dans cette école, quand l'Éducation nationale en réclame 28 à la rentrée prochaine pour maintenir les deux classes. "Son coût de fonctionnement est devenu insoutenable pour la société. C'est pourquoi, dans un élan citoyen et pour préserver le budget de l'Education nationale, nous souhaitons confier cette école à un investisseur", poursuit l'annonce.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.