Cet article date de plus de quatre ans.

7,3 millions de Français ont déménagé en 2014, selon une étude de l'Insee

Selon une enquête de l'Insee publiée ce jeudi, 7,3 millions de personnes ont changé de logement en 2014 en France, plébiscitant les départements du Sud et de l'Ouest. Les étudiants représentent 17% des nouveaux arrivants.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les retraités déménagent nettement moins, puisqu'ils représentaient 9% des mouvements. (MARC DEMEURE / MAXPPP)

7,3 millions de personnes ont changé de logement en 2014, dont un quart est parti dans un autre département, selon une enquête de l'Insee publiée jeudi 29 juin. 38% des personnes ayant déménagé l'ont fait dans la même commune, 36% dans le même département.

Les étudiants représentent 17 % des nouveaux arrivants

"Certaines catégories de populations sont surreprésentées dans ces migrations interdépartementales. C’est le cas, notamment, des étudiants qui représentent 17% des nouveaux arrivants alors qu’ils ne sont que 3% dans la population totale", ajoute l'Insee. Il en va de même avec les actifs, qui représentent 58% des nouveaux arrivants (contre 48% dans la population totale). Les retraités déménagent nettement moins, puisqu'ils représentaient 9% des mouvements (contre 22% pour la population totale).

Migration (FRANCEINFO / STEPHANIE BERLU /INSEE)

L'Insee note que les départements du Nord et de l'Est enregistrent plus de départs que d'arrivées, contrairement à ceux du Sud et de l'Ouest, plutôt plébiscités, à l'exception des Bouches-du-Rhône, du Vaucluse, des Alpes-Maritimes, et des Hautes-Pyrénées, qui voient plus de personnes partir qu'arriver.

Les communes peu denses choisies par des couples avec ou sans enfants

L'Insee révèle par ailleurs que les communes de densité intermédiaires sont celles qui attirent le plus. Les communes peu denses sont surtout choisies par des couples avec ou sans enfants, qui rechercheraient un cadre de vie moins urbain avec un logement plus accessible par la taille et le prix. Dans les communes les plus denses, les personnes seules qui s’installent sont surreprésentées par rapport à leur poids dans la population communale.

Lorsqu’ils changent de commune, les nouveaux arrivants s’installent le plus souvent dans une commune de même niveau de densité : "56% de ceux qui déménagent d’une commune dense s’installent dans une autre commune dense, que ce soit dans le même département ou dans un autre", relève ainsi l'étude. Ce sont principalement les couples, avec ou sans enfant, qui quittent les centres les plus denses pour s’installer dans leur périphérie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Société

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.