Cet article date de plus de huit ans.

2015, une année exceptionnelle pour les greffes d’organes

L'an dernier, 5 746 organes ont été greffés en France, soit une augmentation de 7% par rapport à l'année précédente, selon un bilan présenté ce matin par l'Agence de la biomédecine.
Article rédigé par Bruno Rougier
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Les greffes rénales ont augmenté de 7,9% en 2015 © MaxPPP)

L'année 2015 a été une année exceptionnelle pour les greffes d'organes selon un bilan présenté ce mardi par l'Agence de la biomédecine. L'an dernier 5 746 organes ont ainsi été greffés en France, soit une augmentation de 7% par rapport à l'année précédente, selon un bilan présenté ce matin par l'Agence de la Biomédecine.

Les greffes cardiaques enregistrent la plus forte hausse

L'objectif annuel de 5 700 greffes d'ici fin 2016 fixé par le Plan greffe a donc été atteint et dépassé avec un an d'avance. Les greffes cardiaques ont enregistré la plus forte évolution sur un an avec + 11,3% : une telle progression ne s'était jamais vue en France. Les greffes rénales ont aussi fortement augmenté avec + 7,9%.

Le taux d’opposition au prélèvement reste élevé

Ces résultats particulièrement encourageants s'expliquent avant tout par une meilleure organisation des équipes : la chaîne entre le moment où un donneur est repéré et celui où un receveur est greffé est ainsi de plus en plus efficace. Il y a aussi eu l'an dernier une forte progression de greffes de rein et de foie à partir de donneurs vivants, ce qui est possible au sein d'une famille ou avec un ami proche. Un obstacle demeure : le taux d'opposition au prélèvement d'organe reste, lui, élevé : plus de 33% l'an dernier. Le manque d’information est à l’origine de la plupart de ces refus.

Les demandes ont doublé en vingt ans

En 2015, plus de 54.600 personnes vivaient en France avec un greffon.  Mais en raison de son succès et du vieillissement de la population, la liste nationale des personnes en attente de greffe - une bonne moitié concernant le rein -, ne cesse de croître. On en compte ainsi 21.378, soit plus du double d'il y a environ vingt ans. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.