Sécurité des aéroports : quel contrôle des passeports ?

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 10/03/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Une liste est consultable à toutes les frontières. Pourquoi les vérifications n'ont- elles pas été faites à Kuala Lumpur ? Ces manquements sont-ils courants.

Ce vendredi, à l'embarquement du vol Malaysia Airlines, 227 passagers passent les contrôles de sécurité. On sait aujourd'hui que 4 ont fourni une fausse identité. Parmi eux, deux passeports européens volés à un Autrichien et à un Italien. Leurs noms sont sur la liste des passagers mais ils 'nont jamais embarqué. Voici Luigi Maraldi, en vacances en Thaïlande. L'Italien est surpris d'être sur un vol qu'il n'a jamais réservé. Il a tenu hier une conférence de presse pour prouver sa bonne foi.

Je pensais que personne ne pouvait utiliser mon ancien passeport, j'avais fait une déclaration de vol a la police italienne.

Comment des inconnus ont-il pu embarquer avec des passeports déclarés volés ? Interpol s'indigne que sa base de données n'aie pas été consultée à Kuala-Lumpur.

Il est possible de détecter un passeport déclaré volé en comparant son numéro à une base de données d'Interpol. Mais cette opération n'est pas systématique pour tous les passeports.

C'est une tâche inhumaine de contrôler à la main l'ensemble des passeports.

Le Premier ministre malaysien a annoncé qu'il renforcerait les contrôles à l'aéroport de Kuala-Lumpur, reconnaissant implicitement un éventuel défaut de sécurité.

Le JT
Les autres sujets du JT