Vaincre la paralysie : l'espoir enfin permis

Un consortium international de chercheurs est sur la voie de possibles thérapies des lésions de la moelle épinière. Objectif : permettre à une personne paralysée de retrouver un usage partiel de ses membres.

France 2

Pour la première fois, un singe qui avait perdu l'usage de l'une de ses pattes remarche. Le principe est simple : pour contourner la lésion de la moelle épinière qui empêche la transmission des informations du cerveau vers le muscle, les chercheurs ont placé des électrodes sur son cerveau et sur sa moelle épinière pour que la transmission entre les deux puisse se faire en wifi.

Sept années de recherche

"Nous avons développé une interface cerveau-moelle épinière qui décode les intentions motrices à partir des signaux cérébraux, contourne la blessure, et envoie cette information à la moelle épinière pour produire les mouvements de marche désirés", explique Grégoire Courtine, neuroscientifique à l'école polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse). Un aboutissement après sept ans de travail pour cette équipe de chercheurs internationale et un espoir majeur pour l'être humain.

Le JT
Les autres sujets du JT