Un nouveau système pour mieux localiser les avions

Près d'un an après la disparition du vol MH370 de la Malaysia Airlines, l'aviation civile internationale met en place un programme pour mieux localiser les appareils.

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Le 8 mars, cela fera un an que le Boeing 777 de la Malaysia Airlines qui reliait Kuala Lumpur à Pékin a disparu des écrans radar. Aucun débris, aucune trace qui auraient pu éclairer les familles des 239 disparus n'ont été retrouvés.
L'OACI, l'Organisation de l'aviation civile internationale, a décidé d'un plan d'action baptisé Système mondial de détresse et de sécurité aéronautique. Il permet de géolocaliser à tout moment un appareil en vol, grâce à un signal émis toutes les quinze minutes en temps normal, et toutes les minutes en cas de graves anomalies.

Des boîtes noires éjectables

Ce système, déjà testé par certains pays d'Asie, d'Europe et aux États-Unis, permet de repérer un avion dans un rayon de 11 kilomètres. L'OACI prône aussi l'installation de boîtes noires éjectables en cas de choc, capables de flotter pour être récupérées plus facilement par les enquêteurs. Elles devraient être obligatoires sur tous les appareils neufs d'ici à 2021.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion Malaysia Airlines à l\'atterrissage à Kuala Lampur (Malaisie), le 21 juillet 2014.
Un avion Malaysia Airlines à l'atterrissage à Kuala Lampur (Malaisie), le 21 juillet 2014. (AZHAR RAHIM / MAXPPP)