Trois "super-Terres" potentiellement habitables découvertes

Les conditions seraient propices à l'existence d'eau liquide.

Voici à quoi pourrait ressembler l\'exoplanète Gliese 667Cd, située dans le système solaire de l\'étoile Gliese 667C.
Voici à quoi pourrait ressembler l'exoplanète Gliese 667Cd, située dans le système solaire de l'étoile Gliese 667C. (AFP PHOTO / ESO / M. KORNMESSER)

Observé au télescope, le système solaire de l'étoile Gliese 667C semble plein de promesses. Situé dans la constellation du Scorpion, il est d'abord dans le voisinage immédiat de notre système solaire, à "seulement" 22 années-lumière de notre Terre. Etonnamment similaire, il est surtout "doté d'une zone habitable bien remplie", avec trois "super-Terres" où les conditions seraient propices à l'existence d'eau liquide, ont annoncé les astronomes de l'Observatoire européen austral (ESO) mardi 25 juin.

Ces planètes, plus massives que la nôtre mais moins que les géantes Uranus ou Neptune, sont "vraisemblablement rocheuses""C'est la toute première fois que trois planètes de ce type ont été repérées dans cette zone d'un même système", souligne l'ESO. Un résultat très encourageant, car "nous savons à présent qu'il nous suffit d'observer une seule étoile pour découvrir plusieurs planètes plutôt que d'observer dix étoiles à la recherche d'une seule planète potentiellement habitable", estime Rory Barnes, de l'université de Washington (Etats-Unis), co-auteur de l'étude.