Solar Impulse 2 : l'avion autonome a achevé son tour du monde

L'appareil Solar Impulse 2 a atterri à Abu Dhabi pour clôturer son périple destiné à promouvoir les énergies renouvelables.

France 3

Dans le ciel, seules quelques lumières trouent l'obscurité. En silence, Solar Impulse 2 est apparu au-dessus de l'aéroport d'Abu Dhabi. L'avion solaire se pose très lentement. Sur le tarmac, André Borschberg accueille son coéquipier Bertrand Piccard. Ils se congratulent, leur pari insensé est gagné. Les deux hommes qui se sont relayés aux commandes ont signé un tour du monde sans précédent grâce à l'énergie solaire comme unique carburant.

Un exploit sans précédent

Pour Bertrand Piccard, "le monde est en mouvement. Si nous voulons une bonne qualité de vie aujourd'hui, nous devons nous tourner vers les technologies propres, les énergies renouvelables. Voilà pourquoi il faut comprendre que plus qu'un exploit dans l'histoire de l'aviation, c'est un succès pour l'histoire de l'énergie." Aussi large qu'un Boeing 747, mais ne pesant qu'une tonne et demie, Solar Impulse 2 est ravitaillé par 17.000 cellules photovoltaïques disposées sur les ailes. De quoi emmagasiner l'énergie suffisante pour survoler la Terre et trois océans. 510 heures de vol, 17 étapes, 40.000 kilomètres et pas une goutte de kérosène, l'exploit est à la hauteur du rêve.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'avion solaire Solar Impulse 2 a atterri près d\'Abou Dhabi (Emirats arabes unis), le 26 juillet 2016.
L'avion solaire Solar Impulse 2 a atterri près d'Abou Dhabi (Emirats arabes unis), le 26 juillet 2016. (KARIM SAHIB / AFP)