Cet article date de plus de sept ans.

La moitié des amitiés est à sens unique, selon une étude

Des chercheurs ont demandé un groupe de noter leurs amis et d'estimer à chaque fois la note que chacun lui attribuerait. La réciprocité est loin d'être massive. 

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Près de la moitié des amitiés sont à sens unique, selon une étude publiée le 22 mars par la revue scientifique PlosOne. (NBC TELEVISION)

Et si vos amis ne l'étaient pas vraiment ? Près de la moitié des amitiés sont à sens unique, selon une étude publiée le 22 mars par la revue scientifique PlosOne (en anglais) et repérée par Slate.fr.

Comment des chercheurs sont-ils parvenus à cette conclusion ? Un questionnaire a été soumis à 84 étudiants âgés de 23 à 38 ans. Ils ont dû évaluer chacun de leurs camarades sur une échelle allant de zéro à cinq : zéro signifiant qu'on ne connaît pas la personne ; trois pour "c'est mon ami ; et, cinq signifiant "c’est un(e) de mes meilleurs ami(e)s". Enfin, chacun a dû estimer la note que l'autre lui donnerait. 

La réciprocité des amitiés est de 53%

Et le résultat est sans appel : dans 94%, les étudiants pensaient que la personne désignée comme ami(e) allait, elle aussi, la désigner comme ami(e). Or, la réciprocité des amitiés n'est en fait que de 53%. Certes, souligne Slate.fr, l'échantillon de cette étude est pour le moins restreint, mais les chercheurs rappellent que le taux de d'amitiés réciproques observé auparavant oscille entre 34% et 64%.

Comment expliquer cette faible réciprocité ? Les chercheurs émettent plusieurs hypothèses : comme celle de vouloir être ami avec quelqu'un qui a un statut plus élevé que soit (ainsi la personne en question se retrouve face à une offre conséquente d'amitiés et choisit ou non la réciprocité) ; ou encore l'autoprotection par peur de non réciprocité... 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.