Cet article date de plus de neuf ans.

Hong Kong : le retour de la grippe H5N1

L'abattage de 17.000 poulets a débuté ce matin dans un marché aux volailles de gros à Hong Kong après la découverte du virus de la grippe aviaire sur un volatile retrouvé mort.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

"C'est le coeur lourd que j'annonce qu'un poulet mort a été testé positif
au virus H5N1 après un contrôle de routine"
, a affirmé le directeur de la santé de Hong Kong, York Chow lors d'une conférence de presse hier soir.

Ce marché a été entièrement désinfecté. Et le gouvernement a suspendu le commerce de poulets vivants et son importation de Chine continentale pour une durée de trois semaines.

Les carcasses d'un passereau et d'une mouette rieuse, également testées positives au H5N1, ont été découvertes à une date non précisée.
En 1997,  des millions de volailles avaient été abattues à Hong Kong après le décès de six personnes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.