Histoire : il y a cinquante-quatre ans, la première greffe du cœur "c'était un peu de la science-fiction"

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Histoire : il y a 54 ans, la première greffe du cœur
FRANCE 3
Article rédigé par
A-C. Lambard, S.Malin - France 3
France Télévisions

Il y a cinquante-quatre ans, la première greffe du cœur était réalisée. Une opération qui a changé le quotidien de nombreux malades autour du monde.

Les greffes du cœur concernent plus de 450 000 Français chaque année. L'histoire de la greffe du cœur débute en 1967, "c'était quelque chose de complétement magique, changer le cœur d'une personne et qui pourrait vivre après, c'était miraculeux. J'étais loin de m'imaginer qu'un jour je ferai partie des gens qui ont eu la chance d'être greffé", explique Thierry Gesson, premier vice-président Fédération des greffés cœur poumon, dans le 19/20 du samedi 13 février.

"C'était un peu de la science-fiction"


Emmanuel Vitria a été le troisième greffé du cœur français, le 5 décembre 1968 il intervient à la télévision. "C'était un peu de la science-fiction pour cette génération, ce n'était pas logique de pouvoir faire de la chirurgie comme ça", rapporte Thierry Gesson. Christiaan Barnard, professeur sud-africain, a ouvert la voie le 3 décembre 1967 en réalisant une greffe de cœur. Pourtant, celui qui a mis au point est américain, il s'appelle Norman Shumway. La gloire de la première greffe cardiaque lui échappe en raison d'une loi américaine qui prononce la mort lorsque le cœur s'arrête.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.