Un robot lycéen pour aider les élèves temporairement absents

C'est une première en Europe. A partir de la rentrée 2014, trois lycées de la région Rhône-Alpes vont accueillir des élèves un peu particuliers puisqu'il s'agit de robots. Ils seront pilotés par des lycéens qui ne peuvent se rendre à l'école, temporairement. Une première démonstration a eu lieu hier dans une classe du lycée La Martinière à Lyon. Un reportage sur place d'Hélène Chevallier de France inter.

(Maxppp)

Comment poursuivre ses études lorsque l'on est malade ou accidenté et par conséquent, loin de son établissement pour plusieurs semaines ? Un robot a été mis au point pour remplacer en classe
les élèves absents temporairement. A compter de septembre prochain, le rectorat
et le conseil régional de Rhône-Alpes, ont annoncé qu'ils vont expérimenter le système dans trois lycées de la région : La Martinière-Montplaisir à Lyon, Joseph Marie Carriat à Bourg-en-Bresse et le lycée Claude Fauriel à Saint-Etienne. 

Ce robot à l'allure simple,
un tube sur roulettes surmonté d'une tête équipée d'une caméra, "permet à
l'élève de se télétransporter dans la classe"
explique Bruno Bonnell, le créateur de la société à l'origine du projet. A la différence d'une simple
retransmission, ce robot se déplace sur commande de l'élève, un peu comme si ce
dernier était présent dans l'établissement. L'expérience devrait durer jusqu'à la rentrée 2016.