Cet article date de plus de quatre ans.

La Suisse fait appel à des hackers pour tester sa plateforme de vote électronique

Les hackers qui parviennent à identifier des failles informatiques seront rémunérés. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les hackers qui souhaitent participer au test de piratage doivent s'inscrire sur internet. (Photo d'illustration)  (MAXPPP)

La Suisse souhaite généraliser le vote électronique, déjà mis en place dans certains cantons. Mais pour s'assurer de la sécurité de ce type de scrutin, la chancellerie fédérale du pays va mettre en place un test de piratage, raconte le site 20minutes.ch, dimanche 11 novembre. 

Pour cela, des hackers sont appelés à tenter de pirater la plateforme de vote électronique pour identifier les éventuelles failles. Les pirates peuvent s'inscrire à ce test sur le site de La Poste, qui a développé le logiciel.

Ceux qui parviendront à pirater le système seront rémunérés. "Le but est d'inciter un maximum de hackers du monde entier à participer. C'est pourquoi le test doit être attrayant. La Confédération et les cantons vérifient actuellement s'ils sont autorisés à verser de l'argent dans ce cadre", explique à 20minutes.ch le porte-parole de la chancellerie fédérale, sans communiquer le montant de ces récompenses. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.