Cet article date de plus de dix ans.

Près de 50.000 personnes s'invitent à un anniversaire via Facebook

Un père de famille du Puy-de-Dôme a porté plainte contre X. A la suite d'une invitation à une soirée d'anniversaire lancée par son fils sur le réseau social Facebook, près de 50.000 personnes menacent de débarquer chez sa grand-mère.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

De 29 ils sont passés à 50.000. Un adolescent voulait
organiser une petite boum chez sa grand-mère et inviter une trentaine d'amis à
Chamalières dans le Puy-de-Dôme. Le problème, c'est que pour lancer ses
invitations il a abandonné le traditionnel carton et a décidé d'utiliser le
réseau social Facebook.

Le jeune homme a, comme c'est possible, créé un " évènement
secret " pour recenser les participants. Ce qu'il n'a pas bien réalisé, c'est
que chaque invité pouvait lancer une invitation à 50 autres personnes. D'une
trentaine de personnes ils se sont donc retrouvés à plus de 48.000 jeunes
affirmant vouloir venir danser à cette surprise-party.

Une surprise, plutôt mauvaise, qui a inquiété le père de
famille. Il a décidé de porter plainte contre X pour "usurpation d'identité" .
Un père alarmé par les proportions prises par cette affaire puisque certains "invités"
menacent maintenant de tout casser si la fête n'a pas lieu.

Pour l'adolescent, la fête risque donc d'avoir un goût amer.
Il va toutefois pouvoir en tirer deux leçons importantes. L'une – pratique-  sur les risques liés à Facebook. L'autre –
mathématique – sur les suites exponentielles dont cette affaire est l'illustration
parfaite.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.