Cet article date de plus de cinq ans.

Après le wi-fi, le li-fi

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Li-fi
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après le wi-fi, le li-fi (light fidelity) est une technique qui utilise les éclairages LED pour transmettre des données. Une manière de se protéger des ondes électromagnétiques.

Journée ordinaire aux urgences de l'hôpital de Perpignan. A priori rien de différent pour les dizaines de patients qui attendent, si ce n'est des ordinateurs mobiles. Leur particularité est que ces appareils n'émettent pas d'ondes électromagnétiques. Ils n'utilisent pas la wi-fi, mais la lumière pour transmettre les données. Dans les services de maternité, un technicien équipe les couloirs avec des lampes électroluminescentes, des LED qui servent de routeur. C'est le li-fi, le light fidelity.

"Du morse optique"

C'est à l'université de Versailles qu'une toute jeune entreprise est en train de généraliser le concept. Le principe est simple : "Le li-fi revient à faire du morse optique à des cadences de un million à dix millions de fois par seconde", explique à France 3 Suat Topsu, président de la société Oledcomm. Les applications sont nombreuses. Dans un supermarché, grâce à un capteur installé sur un caddie, un client pourra recevoir que les réductions qui l'intéressent. Au Château de Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne), le li-fi et les tablettes ont remplacé les fiches. Si le li-fi se généralise, il suffira de se mettre sous une lampe pour surfer sans risque pour sa santé. Un seul bémol : rester sous la lumière.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.