Virgin Galactic : un aller-retour dans l’espace pour Richard Branson

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Virgin Galactic : un aller-retour dans l’espace pour Richard Branson
FRANCE 3
Article rédigé par
S. Cimino, I. Palmer - France 3
France Télévisions

Le milliardaire Richard Branson a décollé, direction l’espace, dimanche 11 juillet. Le Britannique a réalisé son rêve d’enfant et marque des points pour le tourisme spatial qu’il souhaite développer avec sa compagnie.

Le retard d’une heure et demie n’aura pas empêché Richard Branson de décoller pour l’espace, dimanche 11 juillet, depuis le Nouveau-Mexique, aux États-Unis. Le milliardaire britannique embarque à bord du SpaceShipTwo avec ​deux pilotes et trois employés de son entreprise, Virgin Galactic, créée pour l’occasion. À 16h36, heure française, l’avion porteur se lance dans le défi incroyable de tourisme spatial.

Quelques minutes en apesanteur

L’avion est à 15 km d’altitude, et​, ​c'est à ce moment-là que le vaisseau se détache, prend son autonomie et monte en altitude, pour quelques minutes en apesanteur. Les images ne sont pas d’excellente qualité, mais on devine le moment suspendu. Le premier voyage spatial sera suivi de deux autres en 2022, pour un billet d’entrée entre 200 et 250 000 euros. En attendant, Richard Branson a remercié "tous ceux qui ont cru à Virgin Galactic" et "toute l’équipe qui a permis à ce rêve de se réaliser". Dans quelques jours, Jeff Bezos​, lui aussi entrepreneur milliardaire, partira également dans l’espace.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.