Cet article date de plus de six ans.

Vidéo La soucoupe volante de la Nasa échoue à son premier test

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
AP
Article rédigé par
France Télévisions

L'agence spatiale américaine teste des technologies qui pourraient un jour servir à poser de lourdes charges et des hommes sur Mars.

La Nasa a envoyé une sorte de soucoupe volante dans la haute atmosphère à l'aide d'un énorme ballon gonflé à l'hélium, samedi 28 juin. Mais l'expérience, menée depuis la base militaire de l'île hawaïenne de Kauai, a en partie échoué : le parachute de l'engin ne s'est pas pleinement déployé.

A très haute altitude, des conditions similaires à Mars

Malgré ce problème, la Nasa s'est déclarée très satisfaite du déroulement de ce test de technologies qui pourraient un jour servir à poser de lourdes charges et des hommes sur Mars. Ces essais sont réalisés à très haute altitude, car les conditions y sont similaires à celles de la haute atmosphère de Mars. La Nasa prévoit deux autres vols du LDSD pour mettre à l'épreuve plus spécifiquement les deux technologies de freinage et d'atterrissage, le ralentisseur gonflable et le ballon.

Depuis les années 1970, la Nasa utilise le même système de parachute pour freiner ses atterrisseurs et robots qu'elle pose sur la planète rouge, alors qu'ils descendent à travers la fine atmosphère martienne. Mais, avec les projets d'exploration de Mars plus ambitieux, la Nasa aura besoin de vaisseaux spatiaux beaucoup plus lourds. Cela complique un amarsissage et requiert un système de parachute beaucoup plus puissant et élaboré.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.