VIDEO. De la Nasa à l'Astrophone, ces musiques viennent tout droit de l'espace

L'agence spatiale américaine a révélé, le 6 mars, des sons produits à partir d'images de galaxies captées par le télescope spatial Hubble. Un artiste français, Filipe Vilas-Boas, a conçu en 2018 une invention similaire. 

Ces sons ressemblent à de la musique de méditation pour le moins cosmique. La Nasa a révélé, mercredi 6 mars, une musique développée à partir d'images d'étoiles et de galaxies, fournies par le télescope spatial Hubble. Des sons "étranges", comme le décrit l'agence spatiale américaine, émis quand ces images sont transformées "en différentes fréquences"

Les éléments situés en bas de l'image produisent des sons plus bas, tandis que ceux situés en haut du cliché émettent des sons plus aigus, selon la Nasa. Cette musique issue de l'espace varie également en fonction de la densité des galaxies en question. Les images de galaxies compactes créent des sons clairs et nets. A l'inverse, les représentations de galaxies plus étendues produisent des sons plus longs, et plus variés, détaille l'agence spatiale.  

Un artiste plasticien français, Filipe Vilas-Boas, a créé en 2018 l'Astrophone, une invention très proche de celle de la Nasa. "J'ai demandé à un ami chercheur s'il était possible de construire un algorithme pour transformer, convertir des sources lumineuses [les étoiles] en signal sonore", relate-t-il. Sa création est donc une forme d'orgue de Barbarie, mais dont "le papier à musique, la partition, pouvait devenir cette voie lactée", explique-t-il à franceinfo. 

"Les gens l’utilisent presque comme un outil méditatif, poursuit Filipe Vilas-Boas. On se pose, on va chercher des notes de musique (...) mais on va y chercher des choses harmonieuses, des pépites."

Une image de la Voie lactée, captée par les télescopes spatiaux Hubble, Spitzer et Chandra. 
Une image de la Voie lactée, captée par les télescopes spatiaux Hubble, Spitzer et Chandra.  (ANN RONAN PICTURE LIBRARY / AFP)