Station spatiale internationale : une alerte incendie et des fissures à bord inquiètent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Station spatiale internationale : une alerte incendie et des fissures à bord inquiètent
FRANCE 2
Article rédigé par
B. Delombre, C. Cuello, A. Dupont, P. Caron, S. Graveleine - France 2
France Télévisions

Une alerte a inquiété Thomas Pesquet et les autres membres de l'équipage à bord de la station spatiale internationale, jeudi 9 septembre. Un détecteur de fumée s'est déclenché mais la situation est sous contrôle. Cet incident relance la question de l'obsolescence du module sur lequel apparaissent des fissures.

C'est une alerte inquiétante, encore plus à 408 kilomètres d'altitude. Jeudi 9 septembre, le spationaute Thomas Pesquet a indiqué qu'une odeur de plastique brûlé s'était répandue dans certains modules de la station spatiale internationale. Heureusement, aucun appareil n'aurait été endommagé. Mais ces derniers mois, plusieurs incidents ont eu lieu à bord de l'ISS. Sur le module Zvezda, le plus vieux, deux cosmonautes ont repéré des mini-fissures fin août.

L'ISS détruite d'ici 2030

Les forts écarts de températures et les multiples arrimages de vaisseaux pourraient être en cause. Les dégâts sont limités, mais doivent être surveillés de près. "On doit faire attention à voir que ça ne va pas se dégénérer et surtout que les astronautes et les cosmonautes aient toujours un chemin d'accès libre pour rejoindre leur vaisseau et rentrer sur Terre en cas de dépressurisation grave", précise Michel Tognini, ancien spationaute français. Pour les spécialistes, ces incidents sont le signe que l'ISS, lancé en 1998, commence à subir le poids des années. La station devrait être détruite au plus tard en 2030. D'ici là, une nouvelle station occidentale pourrait être lancée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.