Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov, premier homme à être sorti dans l'espace, est mort

Alexeï Leonov était également le commandant de la première mission spatiale conjointe de l'URSS et des Etats-Unis, en 1975. Il est mort à l'âge de 85 ans. 

Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov, en juillet 2009 à Moscou (Russie). 
Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov, en juillet 2009 à Moscou (Russie).  (VLADIMIR VYATKIN / SPUTNIK / AFP)

Il fut le premier homme à effectuer une sortie dans l'espace, en 1965. Le cosmonaute soviétique Alexeï Leonov, également connu pour avoir été le commandant de la première mission spatiale conjointe de l'URSS et des Etats-Unis, est mort à l'âge de 85 ans, vendredi 11 octobre.

"Alexeï Leonov est mort à Moscou à 12h40 des suites d'une longue maladie", a indiqué à l'AFP sa collaboratrice, Natalia Filimonova.

Le 19 mars 1965, Alexeï Leonov effectuait, depuis son vaisseau Voskhod-2, la première sortie d'un homme dans l'espace ouvert, lui valant le surnom de premier "piéton de l'espace". Il s'était alors éloigné prudemment de deux à trois mètres du vaisseau, trouvant l'opération très pénible. Aveuglé par le Soleil malgré sa visière dorée, le cosmonaute était retenu solidement par un câble au sas de son vaisseau. "Voilà, j'essaye", a-t-il déclaré en sortant. L'opération dura au total vingt minutes, dont douze minutes entièrement en dehors du Voskhod.

Commandant d'Apollo-Soyouz

Alexeï Leonov était également le commandant, côté soviétique, de la mission Apollo-Soyouz en 1975. Celle-ci fut la première mission conjointe entre les deux rivaux de la guerre froide et de la course à l'espace, l'URSS et les Etats-Unis. Cette mission a marqué le début d'une coopération technologique qui se poursuit encore de nos jours.

Le cosmonaute était aussi un ami proche du premier homme dans l'espace, son compatriote Youri Gagarine. Lors de la mort de ce dernier dans un crash d'avion, le 27 mars 1968 près de Moscou, il fut l'un des premiers sur place.

Les funérailles d'Alexeï Leonov sont prévues mardi à Moscou, a annoncé le Centre de préparation des cosmonautes.