Guyane : premier lancement de l'année réussi pour Ariane 5

EN IMAGES | Nouveau décollage pour Ariane 5. Le premier lancement de l'année s'est déroulé sans encombres jeudi à Kourou, en Guyane, malgré des conditions météo difficiles. La fusée a mis en orbite deux satellites de télécommunications.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le ciel avait été bleu toute la journée, mais à quelques heures du lancement prévu à 17h30, la base spatiale de Kourou a fait les frais
de la saison des pluies en Guyane. Malgré cela, Ariane 5 s'est envolée vers le
ciel pour placer en orbite deux satellites à la verticale du Kenya : l'Asiatique ABS-2
et l'Italien Athena Fidus. Le décollage a eu lieu à 18h30, soit une heure après le début de la fenêtre de tir initiale.

A peine la fusée élancée, l'ensemble du public présent dans la "salle VIP", ensemble d'invités et de journalistes, s'est pressé vers les portes de sortie, direction la terrasse pour tenter d'apercevoir la fusée dans le ciel. Mais les nuages sont trop épais, seul résonne le grondement de l'engin.Pour les équipes, le réel soulagement n'arrive lui qu'à H+35, quand les deux satellites ont été mis sur orbite. Applaudissements et poignées de mains s'ensuivent alors dans la salle Jupiter, l'équivalent de "*la tour de contrôle dans un aéroport* " nous explique-t-on : C'est donc finalement avec une heure de retard que la fusée Ariane 5 est partie ce jeudi. Le compte à rebours était d'abord resté à l'arrêt à H-7minutes, à cause d'une météo trop mauvaise :"Ca reste toujours un peu magique" ----------------------------------Plus tôt dans la journée, la pression montait doucement, dans cette salle Jupiter, mais aussi au centre de lancement, "*équivalent du cockpit* " pour filer la métaphore aéroportuaire.Car même si il s'agissait du 216e lancement d'une fusée Ariane, et du 72e d'une Ariane 5, une telle journée est loin d'être banale pour les 1.700 employés de la base. Cela reste toujours un "*jour particulier* ". Même le directeur des opérations de ce jeudi le reconnaît : "*ça reste toujours un peu magique* ". "*Une journée particulièrement exaltante, l'aboutissement de deux mois de travail* ", ajoute-t-il.*Poignée de mains à la fin de la mission © Radio France - CB*Pour en savoir plus sur les coulisses de ce lancement, rendez-vous aussi dans ["5 jours à la une"](http://www.franceinfo.fr/cinq-jours-a-la-une) sur France Info la semaine du 17 février.