Cerveau : le chercheur Stéphane Charpier enquête sur les confins de la mort

Dans son ouvrage La Science de la résurrection, paru en septembre 2020, le chercheur en neurosciences Stéphane Charpier traque l’apparition de la mort dans le cerveau.

Le professeur en neurosciences Stéphane Charpier s’interroge sur la mort et retrace l’histoire de la réanimation dans son livre La Science de la résurrection. Avec son équipe de chercheurs, il tente de déterminer l’instant précis de la mort, qui n’a jamais été encore réellement défini. "Si on veut comprendre ce qu’est la mort, le plus crucial est de comprendre ce qui se passe dans un cerveau au moment de la mort", assure-t-il.

D’où provient la mort dans le cerveau ?

Après avoir lui-même frôlé la mort, l’enseignant à la Sorbonne a décidé de la traquer à l’Institut du cerveau. Il explique ce qui se passe suite à un arrêt cardiaque, "dans un état d’inconscience profond, si on attend un peu, on voit apparaître une onde électrique de grande amplitude, l’onde de la mort. (…) Si on réalise une réanimation, on voit apparaître une autre onde - c’est nous qui l’avons découvert - un peu plus petite, l’onde de la réanimation. (…) Les neurones vont récupérer leur potentiel électrique, et le cerveau va repartir progressivement, mais ça ne marche pas toujours." Aujourd’hui, le professeur poursuit ses recherches pour tenter de déterminer d’où provient l’onde de la mort.

Coupe du cerveau vue par un scanner. Photo d\'illustration.
Coupe du cerveau vue par un scanner. Photo d'illustration. (FRED TANNEAU / AFP)