Nouvel An : une seconde de plus

La nuit du 31 décembre 2016 au 1er janvier 2017 durera 1 seconde de plus. En cause, le ralentissement de la rotation de la Terre. 

FRANCE 3
Dimanche, à 0 heure 59 minutes et 59 secondes, il faudra compter une seconde de plus. La décision de réajuster le temps universel vient d'être prise à l'Observatoire astronomique de Paris. L'explication de ce décalage commence sur le sol. Les années, les heures, les minutes, les secondes, le temps est régi pas la rotation de la Terre sur elle-même et autour du Soleil. Mais depuis plus d'un siècle, en comparant ce mouvement aux étoiles, les astronomes ont constaté le ralentissement de la Terre. Depuis, la référence du temps solaire n'est plus juste.

Un ajustement indispensable

Depuis les années 70, le point de repère n'est plus dans le ciel, mais sous terre. Derrière une porte, la référence absolue : le temps atomique. Depuis 1972, pas moins de 27 secondes ont été rattrapées. Un ajustement indispensable, faute de quoi les journées seraient de 25 heures dans 200 millions d'années.
Le JT
Les autres sujets du JT
Une seconde intercalaire se glissera entre 00h59 et 1h00 le 1er janvier 2017.
Une seconde intercalaire se glissera entre 00h59 et 1h00 le 1er janvier 2017. (MAXPPP)