Espace : le télescope Hubble à l'arrêt depuis plusieurs semaines

Le télescope, lancé en 1990, a révolutionné l'astronomie et bouleversé notre vision de l'Univers. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le télescope Hubble lorsqu'il a été déployé depuis la soute de la navette spatiale Discovery, le 25 avril 1990. (NASA / MAXPPP)

Hubble ne répond plus ! Depuis trois semaines, le télescope spatial qui scrute l’univers depuis plus de trente ans, a des soucis informatiques. L’ordinateur de bord d’Hubble, qui lui permet de piloter ses instruments, ne répond plus aux instructions envoyées par les techniciens de la Nasa qui s’occupent du télescope depuis le sol.

>> Etoiles filantes, vols de Virgin Galactic et Blue Origin, fin de mission dans l'ISS... Que se passe-t-il dans l'espace cet été ?

Une réparation de ce type, à distance sur un objet qui tourne au-dessus de nos têtes à 600 km d’altitude n’est pas chose aisée. Après un premier échec, la Nasa ne désespère pas de reprendre la main, avec de nouveaux essais prévus dans la semaine.

Des images d'Hubble "emblématiques"

Hubble, qui fête ses 31 ans de service, reste un instrument emblématique qui a révolutionné notre vision de l’univers. "Il y a deux faces, celle scientifique qui est bien sûr assez importante, souligne Eric Lagadec, président de la société française d’astronomie et d’astrophysique. Cela a permis de mesurer notamment l'âge de l'univers ou faire des mesures sur l'expansion de l'univers."

Le deuxième aspect correspond aux photos majestueuses de l'espace prises par le télescope, explique l'astronome : "C'est le côté emblématique de ce télescope qui a fait des images qui sont vraiment iconiques. Il y a l'image fabuleuse des 'Piliers de la Création' où on voit une région où des étoiles se forment avec toutes ces couleurs."

Cette célèbre photo prise par Hubble date de 1995 montre un phénomène similaire. Elle immortalise une région située dans la nébuleuse de l'Aigle. Le cliché a été surnommé Piliers de la Création. (HUBBLE AND THE HERITAGE TEAM / ESA/ HUBBLE / AFP)

"Je me souviens d'avoir reçu il y a plus de 20 ans un livre avec des images du télescope spatial Hubble, raconte Eric Lagadec, et c'est l'une des choses qui m'a donné envie de faire de l'astronomie". 


Un nouveau télescope spatial, James Webb, doit être mis en orbite fin 2021. Présenté comme le "grand frère" du télescope Hubble, il devra permettre d'observer l'Univers lointain avec une précision inégalée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Astronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.