CARTE. Déçu de ne pas avoir vu l'éclipse ? Il en reste sept, partielles, à voir en France d'ici 2030

D'ici 2030, sept éclipses partielles seront visibles depuis la France, et les quatre coins de l'Hexagone seront des lieux d'observations parfaits.

Un homme regardant l\'éclipse solaire du 20 mars 2015 à Toulouse (Haute-Garonne).
Un homme regardant l'éclipse solaire du 20 mars 2015 à Toulouse (Haute-Garonne). (REMY GABALDA / AFP)

A moins d'habiter le Finistère, vous avez peu de chances de voir correctement l'éclipse solaire partielle du lundi 21 août, alors que les Etats-Unis ont, eux, droit à une éclipse totale. Ceux qui veulent absolument assister au prochain rendez-vous du Soleil avec la Lune devront s'armer d'un peu de patience. Mais rien n'est perdu : dans les treize ans à venir, sept éclipses partielles seront visibles depuis la France métropolitaine. Franceinfo détaille leur intensité et le meilleur endroit de l'Hexagone pour y assister, à travers sept cartes, basées sur les tracés retranscrits par l'astronome Xavier Jubier, à partir des données de la Nasa.

10 juin 2021

C'est la prochaine date à cocher pour les amateurs d'éclipses. Ce jour-là, c'est en Bretagne qu'il faudra être pour assister à cette éclipse partielle qui sera un peu plus visible que celle du 21 août 2017, avec un degré d'obscurité de plus de 18%. Mieux, si vous êtes au Canada, sachez qu'il s'agira d'une éclipse annulaire, où la Lune, placée devant le Soleil, apparaîtra comme un cercle de diamètre inférieur, laissant apparaître un "anneau de soleil".

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)

25 octobre 2022

C'est cette fois vers l'Est que les regards seront tournés, puisque le lieu du globe où cette éclipse partielle sera la plus visible, c'est au beau milieu de la Russie. En France, c'est logiquement en Alsace, à Lauterbourg (Bas-Rhin), qu'il faudra s'installer, lunettes protectrices sur le nez. 

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)

29 mars 2025

Retour en Bretagne pour profiter pleinement de cette éclipse partielle, les yeux tournés vers le Canada et, au mieux, un tiers de Soleil caché par la Lune.

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)
 

12 août 2026

C'est LE rendez-vous à ne pas rater. Ce jour-là, la France sera frôlée par la zone totalement occultée par l'ombre de la Lune. Une éclipse totale pour la partie nord de l'Espagne, dont toute la France profitera seulement partiellement, mais avec un fort degré d'obscurité. A Urepel, au Pays basque français, il sera très proche des 100%.

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)

2 août 2027

Un an plus tard, c'est plus au sud, au Maghreb notamment, que l'éclipse sera totale. Il n'empêche que l'Hexagone en profitera un peu. Les habitants, et les vacanciers, de Bonifacio (Corse-du-Sud) seront les mieux servis.

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)

26 janvier 2028

C'est une éclipse hivernale qui frôlera encore une fois la France. Et là aussi, ce sera une éclipse annulaire pour ceux qui voudront descendre jusqu'en Espagne. Le spectacle sera déjà très agréable dans les Pyrénées, notamment à Bagnères-de-Luchon. 

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)

1er juin 2030

Une nouvelle éclipse qui sera annulaire pour les Balkans et la Russie. Mais les sudistes français seront également bien placés pour assister au phénomène, le sud de la Corse bénéficiant à nouveau de la meilleure place.

(X. JUBIER / GOOGLE EARTH)

Enfin, si vous ne voulez pas quitter la France, et que vous tenez absolument à voir une éclipse totale, il faudra vous armer de beaucoup de patience (et trouver la fontaine de jouvence) puisque la prochaine fois que la Lune cachera totalement le Soleil au-dessus de Paris, ce sera... le 3 septembre 2081.