REPLAY. Revivez le lancement du télescope spatial James Webb par la fusée Ariane 5

Après trente ans d'attente et plusieurs reports, une fusée Ariane 5 a décollé de la base de Kourou samedi 25 décembre, à 13h20, heure française, avec à son bord le télescope James Webb. 

Ce qu'il faut savoir

Un grand ouf de soulagement. Le télescope James Webb, lancé par la fusée Ariane 5 samedi 25 décembre, a été lancé sans accroc. Le lancement a débuté à 13h20, depuis la base de Kourou (Guyane) et s'est terminé peu avant 14 heures. Les propulseurs puis la coiffe de la fusée ont été largués avec succès, puis la propulsion de l'étage principal s'est également bien déroulée. Le télescope se s'est totalement séparé de son lanceur, 27 minutes après le lancement. Il lui faudra encore un mois pour atteindre sa position finale. Suivez notre direct.

C'est le télescope de tous les superlatifs qui est envoyé dans l'espace à bord d'une fusée Ariane 5. C'est un véritable évènement pour ne pas dire un cadeau, en cette période de fête, pour tous les astrophysiciens du monde, qui l'attendaient depuis trente ans. Cet instrument, le plus puissant jamais fabriqué, succèdera au mythique Hubble. Il devrait permettre de mieux comprendre l'origine de notre système solaire, les exoplanètes ou encore les trous noirs.

Un bijou d'ingénierie. Construit aux Etats-Unis sous la direction de la Nasa, le télescope spatial James Webb (JWST) incorpore des instruments des agences spatiales européenne (ESA) et canadienne (CSA). Sa pièce maîtresse est un immense miroir principal de 6,5 mètres de diamètre, formé de 18 miroirs plus petits. Miroirs qui devraient capter la lumière venue des confins de l'Univers. Il est doté, entre autres, d'un pare-soleil grand comme un terrain de tennis et de quatre instruments pour observer les différentes longueurs d'ondes, dont Miri, conçu en France. Il scrutera les profondeurs du ciel avec une sensibilité et une résolution inégalées.

Remonter le temps et chercher d'éventuels voisins. Comme le résume Amber Straughn, astrophysicienne de la Nasa, James Webb doit éclairer l'humanité sur les questions qui la taraudent : "D'où venons-nous ?" et "Sommes-nous seuls dans l'Univers ?" Le JWST sera capable de capter les faibles lueurs émises par les toutes premières galaxies et leurs premières étoiles en formation. Une de ses autres missions sera d'étudier des exoplanètes, ces planètes autour d'autres étoiles que notre Soleil.

Près de 30 ans de travail. Les astrophysiciens de la Nasa ont commencé à réfléchir à ce télescope quand son prédécesseur, le célèbre Hubble, prenait le chemin de l'espace, en 1990. La conception de James Webb a mobilisé 10 000 personnes pour un coût final de 10 milliards de dollars. Il sera placé en orbite autour du Soleil, à 1,5 million de kilomètres de la Terre et devrait être totalement opérationnel dans six mois.

Un lancement complexe. Il faudra actionner plus de 150 mécanismes depuis la Terre sans aucun faux pas pour que le télescope James Webb se déploie une fois arrivé dans l'espace. Une décennie d'observation s'ouvrira alors. La durée nominale d'utilisation de ce nouveau télescope spatiale est de 5 ans ; tout le monde en espère le double, mais contrairement à Hubble qui a été réparé et modernisé 5 fois, aucune maintenance ne sera possible.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #JAMES_WEBB

23h00 : On ferme ! Non sans avoir jeté un dernier coup d'œil aux principaux titres de l'actualité et vous avoir souhaité une dernière fois un joyeux Noël.

On s'y attendait, mais la barre des 100 000 cas positifs en 24 heures a été franchie dans l'Hexagone (104 300 cas précisément). La barre des 50 000 cas par jour avait été franchie le 4 décembre. Il y a donc doublement en trois semaines, selon Santé Publique France.

Le Pape François a mis en garde face à la tentation du "repli sur soi" dans son traditionnel message de Noël. "Seuls les chemins du dialogue conduisent réellement à la résolution des conflits", a déclaré le souverain pontife dans un discours axé sur la politique internationale, notamment la crise en Ukraine.

Le télescope spatial James Webb a été lancé avec succès depuis la Guyane. On vous explique en quoi il va révolutionner l'observation de l'espace.

• Un corps décapité a été découvert ce matin dans le Tarn-et-Garonne, près de Montauban. La piste d'un crime crapuleux est privilégiée.

Rendez-vous demain, neuf heures, pour la suite de ce live.

20h05 : 20 heures, je vais aller faire réchauffer mon risotto, mais je vous garantis un point sur l'actu sans info réchauffée ;-)

• On s'y attendait, mais la barre des 100 000 cas positifs en 24 heures a été franchie dans l'Hexagone (104 300 cas précisément). La barre des 50 000 cas par jour avait été franchie le 4 décembre. Il y a donc doublement en trois semaines, selon Santé Publique France.

Le Pape François a mis en garde face à la tentation du "repli sur soi" dans son traditionnel message de Noël. "Seuls les chemins du dialogue conduisent réellement à la résolution des conflits", a déclaré le souverain pontife dans un discours axé sur la politique internationale, notamment la crise en Ukraine.

Le télescope spatial James Webb a été lancé avec succès depuis la Guyane. On vous explique en quoi il va révolutionner l'observation de l'espace.

• Un corps décapité a été découvert ce matin dans le Tarn-et-Garonne, près de Montauban. La piste d'un crime crapuleux est privilégiée.

18h11 : 18 heures ! La bûche et le chapon sont digérés, mais le point de l'actu tout chaud sort du four ! A taaaaaaable !

#NOEL Pandémie ou pas, Noël a été fêté partout dans le monde, mais bien souvent en mode dégradé. De nombreux Français, positifs ou cas contact à cause du variant Omicron, ont dû passer le réveillon à l'isolement. Hier, 94 000 personnes ont été testées positives dans le pays.

Le Pape François a mis en garde face à la tentation du "repli sur soi" dans son traditionnel message de Noël. "Seuls les chemins du dialogue conduisent réellement à la résolution des conflits", a déclaré le souverain pontife dans un discours axé sur la politique internationale, notamment la crise en Ukraine.

Le télescope spatial James Webb a été lancé avec succès depuis la Guyane. On vous explique en quoi il va révolutionner l'observation de l'espace.

Un corps décapité a été découvert ce matin dans le Tarn-et-Garonne, près de Montauban. La piste d'un crime crapuleux est privilégiée.

16h03 : Faisons à nouveau le point sur l'actualité de ce 25 décembre :

Le télescope spatial James Webb a été lancé avec succès depuis la Guyane. On vous explique en quoi il va révolutionner l'observation de l'espace.

Trois fédérations de mosquées ont annoncé leur intention de signer la Charte des principes de l'islam de France voulue par le gouvernement français, qu'elles avaient rejetée en janvier dernier.


• #COVID_19 La pandémie et le variant Omicron ont perturbé les fêtes de Noël dans de nombreuses familles. Hier, 94 000 personnes ont été testées positives, du jamais-vu en France.

14h11 : Les panneaux solaires de télescope se sont déployés avec succès, et vont pouvoir l'alimenter en électricité, sous les applaudissements des journalistes présents à Kourou.

14h05 : Le télescope spatial James Webb est désormais entièrement séparé de la fusée Ariane 5, et poursuit sa route vers son point d'orbite, pour l'instant sans encombre.

14h16 : Bonjour . Effectivement j'avais mal compris la destination du télescope (l'erreur a été corrigée) : il se dirige dans la direction opposée au Soleil, vers un point situé à 1,5 million de kilomètres. L'ESA a publié un schéma très clair (mais légendé en anglais). Cet emplacement permet de le protéger de la lumière et de la chaleur provenant du Soleil mais aussi de la Terre, pour maintenir la basse température nécessaire à l'observation des rayons infrarouges.

13h42 : C'est probablement de l'autre côté de la Lune que vous vouliez dire (le Soleil est situé à 150 millions de km de la Terre).

13h36 : Nos confrères de Guyane la 1ere ont préparé un article très complet présentant dix choses à savoir sur ce télescope et sa conception. Qui évoque notamment un bémol mentionné par certains d'entre vous dans les commentaires : son coût, multiplié par 20 au fil de développement pour atteindre 10 milliards de dollars. Une ardoise partagée entre l'Europe, les Etats-Unis et le Canada.

16h42 : Plié pour rentrer dans la fusée qui le lance, le télescope James Webb va devoir se déployer, une opération technique délicate. Il est notamment équipé d'un pare-soleil qui doit à la fois le protéger pendant son trajet et lui fournir de l'énergie.

13h38 : Contrairement à son prédécesseur Hubble, James Webb ne va pas se positionner en orbite autour de la Terre. Sa destination se trouve à 1,5 million de kilomètres, dans la direction opposée à celle du soleil, à un emplacement appelé le deuxième point Lagrange. Il doit l'atteindre dans un mois. Une fois arrivé, il débutera une phase de tests de ses instruments. Les observations doivent débuter dans six mois.

13h24 : Les propulseurs puis la coiffe de la fusée ont été largués avec succès. L'étage principal le sera dans six minutes. Et le télescope se séparera totalement de son lanceur 27 minutes après le lancement, à 13h47.

14h17 : Pourquoi ce nouveau télescope est-il important ? Je vous renvoie encore une fois vers l'article de notre journaliste Louis San qui explique en quoi il va offrir des possibilités inédites d'observation de l'espace, et notamment les lointains confins de l'Univers où il observera la formation des premières galaxies.

13h21 : La fusée Ariane 5 a décollé avec succès, avec à bord le télescope spatial James Webb. Regardez sa course en direct.



13h17 : Pourquoi ce lancement se déroule-t-il à Kourou, en Guyane française ? L'Agence spatiale européenne explique ce choix sur Twitter. La proximité du site avec l'Equateur signifie que la terre y tourne un peu plus vite, ce qui donne "un coup de pouce" à la fusée.

14h19 : Ariane 5 va décoller dans 7 minutes. C'est le moment ou jamais de lire le très complet guide de l'Agence spatiale européenne sur le télescope Webb et son lancement.

14h20 : Le choix de nommer ce télescope James Webb a été contesté cette année dans des articles publiés par deux revues scientifiques, Scientific american et Nature, l'accusant d'avoir cautionné des sanctions homophobes contre des employés du gouvernement américain et de la Nasa. Celle-ci a néanmoins refusé de rebaptiser le télescope après une enquête interne n'ayant trouvé "aucune preuve" de son implication dans ces sanctions.

13h10 : Mais pourquoi ce télescope s'appelle-t-il James Webb ? C'est le nom d'un ancien patron de la Nasa, l'agence spatiale américaine. James Webb, administrateur de l'agence de 1961 à 1968, a notamment supervisé le lancement du programme Appollo destiné à envoyer un homme sur la Lune, même s'il n'était plus aux manettes lors de son aboutissement en 1969.

13h06 : L'édition spéciale de franceinfo consacrée au lancement du télescope spatial le plus perfectionné jamais conçu va débuter, et vous pouvez la regarder ici. L'Agence spatiale européenne, qui contribue au projet, propose aussi un direct vidéo en Français. Le décollage est prévu à 13h20.

13h03 : Tous les voyants sont au vert pour le lancement de la fusée Ariane 5, qui emporte le télescope James Webb dans l'espace, annonce le centre spatial guyanais sur Twitter. La météo, qui avait forcé à repousser ce lancement prévu le 22 décembre, est satisfaisante. Et le plein a été fait.

12h18 : Bonjour. Un petit site (en français) pour suivre le lancement du JWST : https://www.esa.int/ESA_Multimedia/ESA_Web_TV. Merci à Franceinfo et joyeux Noël à tous

12h31 : Bonjour @Saul Bellow. Sur franceinfo bien sûr, dont l'édition spéciale débutera à 13 heures. Vous pourrez la regarder dans notre direct consacré au lancement du télescope spatial James Webb. L'Agence spatiale européenne propose aussi un direct vidéo (en anglais), que @Kamuinoken nous a gentiment signalé.

12h16 : Bonjour. Savez-vous sur quelle chaîne regarder en direct le décollage d’Ariane 5 ? Merci d’avance.

12h13 : ll est l'heure de faire un nouveau point sur l'actu de ce 25 décembre :

Le télescope spatial James Webb décollera de Kourou, en Guyane, entre 13h20 et 13h52. Vous pourrez suivre le lancement dans notre direct. On vous explique en quoi il va révolutionner l'observation de l'espace.


L'Arabie saoudite a annoncé qu'elle lançait une opération militaire importante contre les rebelles Houthis au Yémen, après une frappe qui a tué deux personnes sur le territoire saoudien.


Dans un contexte de frénésie de tests avant Noël, 94 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés hier en France. Ce seuil n'a jamais été atteint depuis le début de l'épidémie en mars 2020, selon les chiffres publiés par Santé publique France.

11h46 : Il est 7h45 à Kourou, d'où décollera le télescope, et les personnes qui assisteront au lancement d'Ariane 5 arrivent à la salle de contrôle. Certains ont des bonnets de Noël sur la tête, s'amuse une journaliste américaine sur place.

11h44 : Ce nouveau télescope permettra également de mieux observer les astres les plus froids. Une de ses tâches sera notamment de cartographier les glaces à la surface des lunes de Jupiter. Il permettra aussi un bond dans notre connaissance des exoplanètes. Pour en savoir davantage sur les missions passionnantes de James Webb, je vous renvoie vers l'article de Louis San.

11h50 : James Webb n'est pas seulement plus puissant : contrairement à Hubble, il capte la lumière infrarouge, la seule qui nous parvient depuis les confins de l'Univers, si lointains que les observer permet aussi d'assister à la naissance des premières galaxies.

11h37 : L'événement de ce 25 décembre est le lancement du télescope spatial James Webb, qui décollera à bord de la fusée Ariane 5 depuis Kourou (Guyane) vers 13h20. Mon collègue Louis San vous explique les nombreuses missions de cet outil, le télescope le plus perfectionné jamais envoyé dans l'espace, dont la conception a pris plusieurs décennies.

11h29 : #METEO Pour finir ce point prévisions, Météo France m'informe que le temps est couvert, avec de légères averses et un vent de 15 km/h, à Kourou, d'où la fusée Ariane 5 doit décoller dans un peu plus de trois heures pour lancer le télescope spatial James Webb. La météo est le seul facteur qui peut encore repousser le lancement, déjà décalé (il était prévu le 22). Un dernier ballon-sonde doit être lancé dans les minutes qui viennent pour s'assurer que les conditions sont réunies.

11h29 : # Au Centre spatial guyanais à Kourou, ce n'est pas un Noël comme les autres : ses employés sont occupés à préparer le lancement de la fusée Ariane 5 qui portera le télescope James Webb, raconte Guyane la 1ere. Retardé de quelques jours, il doit avoir lieu cet après-midi, dans une fenêtre de 32 minutes après 13h20 (heure de l'Hexagone) et vous pourrez le suivre dans ce direct.

11h29 : Commençons par rappeler les principales infos de ces dernières heures :

Le télescope spatial James Webb décollera de Kourou, en Guyane, vers 13h30. Engin le plus perfectionné jamais envoyé pour observer l'espace, il doit permettre de voir les origines de notre univers.


Dans un contexte de frénésie de test avant Noël, 94 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés hier en France. Ce seuil n'a jamais été atteint depuis le début de l'épidémie en mars 2020, selon les chiffres publiés par Santé publique France. Un nouveau Conseil de défense sanitaire a été annoncé pour lundi.

Dans une vidéo de quatre minutes publiée sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron rend hommage aux militaires français engagés en France et partout dans le monde. "Je voudrais vous redire ma reconnaissance profonde pour l'esprit qui vous anime dans les missions que vous accomplissez", déclare le président.