VIDEO. Paralysé, il remarche après une opération inédite de la colonne vertébrale

Des chercheurs ont transplanté des cellules nerveuses sur sa colonne vertébrale. Ce Bulgare de 40 ans ne pouvait plus marcher depuis une agression au couteau.

BBC PANORAMA / EVN

Selon ses médecins, c'est une première historique. Paralysé jusqu'à la taille à la suite d'une agression au couteau, un Bulgare a pu retrouver l'usage de ses jambes après une transplantation de cellules nerveuses, alors qu'il souffrait d'une déchirure totale des nerfs de la colonne vertébrale, selon un article de la revue scientifique Cell Transplantion publié mardi 21 octobre.

Quatre ans après son agression, Darek Fidyka, 40 ans, peut désormais marcher avec un déambulateur et conduire une voiture. "Quand ça commence à revenir, vous vous sentez revivre, comme si c'était une nouvelle naissance", a-t-il confié à la BBC. "C'est une sensation incroyable, difficile à décrire."

"Plus impressionnant que l'homme sur la Lune"

Fidyka a été opéré par une équipe de médecins polonais. Des cellules nerveuses du nez du patient ont été prélevées et utilisées pour reconstituer les tissus sectionnés, et les greffer à sa colonne vertébrale. C'est la première fois que cette technique est utilisée sur un être humain.

"L'opération fournit un pont qui permet aux fibres nerveuses sectionnées de grandir au-dessus du vide" résume le docteur Raisman, de l'Institut de neurologie de l'University College de Londres, dont l'équipe de chercheurs a découvert cette technique. Pour lui, voir Darek Fidyka marcher "est encore plus impressionnant que les premiers pas de l'homme sur la Lune."

Paralysé par une rupture totale des nerfs de sa colonne vertébrale, Darek Fidyka peut aujourd\'hui remarcher.
Paralysé par une rupture totale des nerfs de sa colonne vertébrale, Darek Fidyka peut aujourd'hui remarcher. (BBC PANORAMA / EVN)