Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Don du sang pour les homosexuels : "Nous attendons 40 000 dons" en 2016, souligne Marisol Touraine

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Don du sang aux homosexuels : "Nous attendons 40 000 dons" en 2016 dit la ministre
LCP / FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La ministre a donné des précisions mercredi sur sa décision devant les députés lors des questions au gouvernement.

Pour Marisol Touraine, c'est la "fin d'une discrimination et d'un tabou". La ministre de la Santé a annoncé, mercredi 4 novembre, que les homosexuels pourraient donner leur sang à partir du printemps 2016 à condition, notamment, qu'ils n'aient "pas eu de relations sexuelles avec un autre homme depuis douze mois".

"Un alignement des conditions requises pour tous"

La ministre a donné des précisions sur sa décision devant les députés lors des questions au gouvernement. "Nous voulons aller vers un alignement des conditions requises pour donner son sang pour tous", a-t-elle expliqué, mais avec des étapes. "Nous attendons 40 000 dons dès l'année prochaine", a-t-elle déclaré.

Le "don de sang total", la forme la plus courante où toutes les composantes du sang (cellules et plasma) sont prélevées, sera ouvert aux hommes qui n'auront pas eu de relations homosexuelles depuis douze mois. "Une deuxième étape interviendra environ un an après sur la base des études scientifiques que nous aurons réalisées, et, l'objectif, c'est de ramener cette période d'ajournement de douze à quatre mois, ce qui marquera une étape décisive", a observé la ministre. Les homosexuels pourront donner leur plasma "s’ils sont dans une relation stable depuis quatre mois ou s’ils n’ont pas eu de relations sexuelles sur la même période".

L'exclusion permanente des dons du sang des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes avait été instituée en 1983 en raison des risques du sida.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.