Vaccination : un premier vaccin contre le paludisme a été déployé en Afrique

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Mascret plateau
Article rédigé par
D.Mascret - France 2
France Télévisions

Un enfant meurt toutes les deux minutes du paludisme dans le monde selon l'OMS et un premier vaccin va pouvoir être déployé. Damien Mascret, journaliste à France Télévisions, est sur le plateau du 20 Heures pour aborder le sujet.

C'est un pas important pour le vaccin du paludisme qui est destiné aux enfants de moins de 2 ans, en effet deux tiers des décès du paludisme en Afrique surviennent avant l'âge de 5 ans. "Grâce à un programme pilote, 800 000 enfants ont été vaccinés par le mosquirix, c'est le nom du vaccin, au Ghana, Kenya et au Malawi. Trois pays d'Afrique subsaharienne où sévit le paludisme. Et les résultats sont encourageants parce qu'ils montrent une réduction de 30% des cas graves et mortels chez ces enfants vaccinés", raconte Damien Mascret, journaliste à France Télévisions.

Premier vaccin efficace contre un parasite

Mais pourquoi les scientifiques se satisferaient-ils autant de la mise sur le marché de ce vaccin ? "C'est encourageant, car c'est le premier vaccin efficace, même modestement, contre un parasite, autrement dit un être vivant beaucoup plus complexe qu'un virus. Le programme pilote mené dans les trois pays a montré que le vaccin n'a pas réduit l'utilisation par les populations des autres armes importantes contre les maladies infectieuses que sont, les moustiquaires imprégnées d'insecticides, les autres vaccinations de l'enfant et le recours au soin en cas de fièvre. C'est donc bien une arme de plus, mais pas encore l'arme ultime", ajoute Damien Damien Mascret.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.