Cet article date de plus de six ans.

Vaccination obligatoire : une polémique qui dure

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Vaccination obligatoire : une polémique qui dure
Vaccination obligatoire : une polémique qui dure Vaccination obligatoire : une polémique qui dure (POIROT Richard LOPEZ Ludivine)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions

En 1993, les trois enfants de madame Huret se voient interdire l'accès à l'école, car ils ne sont pas vaccinés. Une vaccination obligatoire à laquelle cette mère de famille refuse de céder pour le bien-être de ses enfants.

Alors que ce mercredi 5 juillet, Édouard Philippe a déclaré que 8 nouveaux vaccins seront obligatoires, une polémique s'annonce. Cette exigence fait débat depuis déjà plus de vingt ans.

En 1993, Madame Huret est contrainte de se débattre avec l'administration française. En effet, ses trois enfants ne peuvent plus se rendre à l'école, car ils ne sont pas vaccinés. Une vaccination obligatoire, qu'elle ne souhaite pas appliquer pour  des raisons personnelles : "Nous avons des livres qui parlent bien de tous les travaux qui ont été faits au niveau des vaccinations et pour l'instant on n’est pas sûr du bien-fondé de cette vaccination"

Une exigence dénoncée

La prise de position d'Odile Huret qui ne posait pas de problèmes auparavant empêche cette fois-ci ses enfants de ce rendre à l'école. Gérard Marchetti, inspecteur de l'académie de Bourg-en-Bresse, explique l'importance de la vaccination à l'école : "il ne s’agit pas d'une position arrêtée de l'administration, mais quand même de quelque chose qui en met en cause éventuellement  la santé, la vie en collectivité, autant de leurs enfants que des autres enfants."

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.