Huit nouveaux vaccins obligatoires : une réforme contestée

Le nombre de vaccins devrait s’élever à onze d’ici 2018, une décision qui ne fait pas l’unanimité.

FRANCE 2

En plus des trois vaccins déjà imposés en France, les vaccins contre la coqueluche, la rougeole, les oreillons, la rubéole, l’hépatite B, l’haemophilus influenza, le pneumocoque et le méningocoque C vont devenir obligatoires. Ces onze vaccins devront être injectés avant l’âge de deux ans.

Des avis très partagés

Une bonne chose selon ce pédiatre : "Le bénéfice-risque ne se discute même pas." Mais cette initiative soulève des questions auprès des jeunes parents parfois méfiants. Avec onze vaccins obligatoires, la France deviendrait le champion européen de la vaccination. Une décision qui profite uniquement aux laboratoires pharmaceutiques selon Michèle Rivasi, députée européenne Europe Ecologie Les Verts.

La réforme pourrait entrer en vigueur dès 2018 et être d’une durée limitée. Le gouvernement s’engage également à juger l’efficacité de la réforme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme en train de se faire vacciner .
Une femme en train de se faire vacciner . (MAY / BSIP / AFP)