Vaccin contre le coronavirus : la France pourra-t-elle atteindre ses objectifs ?

Vendredi 15 janvier, Pfizer a annoncé que toutes les doses de vaccin contre le Covid-19 ne pourraient pas être livrées dans les délais initialement prévus. De quoi laisser planer le doute quant à la capacité de la France à respecter son agenda.

La France va-t-elle devoir repenser son calendrier de vaccination alors que le groupe Pfizer a révélé, vendredi 15 janvier, que des retards dans les livraisons des doses étaient à prévoir ? Les autorités françaises ont, pour le moment reçu 1,5 million de doses du vaccin Pfizer/BioNTech. Plus de 410 000 personnes ont déjà été vaccinées, le but du gouvernement étant d'atteindre le million d'ici à la fin janvier.

Sanofi appelé en renfort ?

Ce premier objectif semble atteignable, mais pour ce qui est du deuxième (15 millions de vaccinés d'ici l'été prochain), le doute subsiste. Les autorités comptent aussi beaucoup sur le vaccin développé par AstraZeneca qui, pour l'instant, n'a pas été validé par l'Agence européenne du médicament. À noter toutefois que Sanofi, qui accuse des retards dans l'élaboration de son propre vaccin, pourrait être réquisitionné afin d'aider à produire des doses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière prépare une dose de vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, le 8 janvier 2021, à l\'hôpital La Cavale Blanche de Brest (Finistère).
Une infirmière prépare une dose de vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, le 8 janvier 2021, à l'hôpital La Cavale Blanche de Brest (Finistère). (FRED TANNEAU / AFP)