Un seul cas de grippe A avéré sur le paquebot

L'enquête épidémiologique menée samedi à bord du "Voyagers of the Seas" a permis d'écarter tout risque de contamination

Le paquebot \"Voyagers of the Seas\" a repris la mer samedi soir
Le paquebot "Voyagers of the Seas" a repris la mer samedi soir (© F3)
L'enquête épidémiologique menée samedi à bord du "Voyagers of the Seas" a permis d'écarter tout risque de contaminationL'enquête épidémiologique menée samedi à bord du "Voyagers of the Seas" a permis d'écarter tout risque de contamination

La découverte de plusieurs cas suspects parmi les 3.600 passagers avait conduit vendredi soir le préfet des Bouches-du-Rhône à suspendre tout débarquement à Marseille.

La seule personne atteinte étant guérie, la majorité des passagers ont pu descendre du paquebot qui a quitté le port de la cité phocéenne, samedi aux alentours de 19H15.

Près de 150 personnes à bord sont toutefois maintenues à l'isolement par mesure de précaution mais ne présentent plus de symptômes et sont sous Tamiflu, selon la même source.

"Une seule personne a été confirmée H1N1, le premier jour à Barcelone. Les tests ont été effectués dans un laboratoire de Madrid. Elle a été immédiatement mise à l'isolement et traitée au Tamiflu et elle est aujourd'hui guérie", a assuré Philippe Ramon qui a ajouté: "L'équipe médicale et sanitaire a considéré qu'il y avait un risque extrêmement marginal, et que par conséquent nous étions tout à fait en capacité d'autoriser le débarquement".

"62 membres de l'équipe qui avaient présenté des symptômes et une soixante de personnes ayant été en contact avec elles" restent à l'isolement, tout comme "5 passagers et une quinzaines de passagers en contact avec elles", selon la même source. "Plus personne aujourd'hui ne présente de symptômes", a assuré M. Ramon.

Une dizaine de personnes du Samu 13, de la Direction départementale de l'action sanitaire et sociale (Dass), de la Ville, de l'état-major de zone sud et de la Police aux frontières, sont montés samedi matin à bord du paquebot de la compagnie Royal Caribbean, immatriculé à Nassau (Bahamas).

Selon le sous-préfet des Bouches-du-Rhône, l'équipe médicale chargée de conduire une enquête épidémiologique "a pu constater la très grande qualité de la prise en charge des personnes qui présentaient des symptômes. Elles ont été mises à l'isolement avec filtration d'air et placées sous Tamiflu".

Le paquebot, parti de Barcelone (Espagne) dimanche dernier, a effectué une boucle en Méditerranée, avec des escales notammment à Naples et Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Il devrait quitter Marseille samedi soir pour rentrer à Barcelone dimanche.

Durant son escale à Villefranche, les membres d'équipage malades sont restés à l'isolement sur le navire. Les autres membres d'équipage sont restés à bord et les voyageurs ont été autorisés à débarquer pour la journée. Dans un premier temps, la préfecture des Bouches-du-Rhône avait opté pour la même solution avant de se raviser au vu des quatre premiers cas décelés parmi les passagers.