Piscines publiques : Marseille touche le fond

À Marseille (Bouches-du-Rhône), dans les quartiers nord, un enfant sur deux entrant en sixième ne sait pas nager; un paradoxe pour une ville qui compte des dizaines de kilomètres de côtes. 

FRANCE 2

57 kilomètres de littoral. Avec la Méditerranée, Marseille (Bouches-du-Rhône) se targue d'avoir accès à la plus grande piscine d'Europe. Pourtant, ici, un enfant sur deux ne sait pas nager à l'entrée au collège. Apprendre à nager est pourtant une mission de l'école primaire ; alors pourquoi les petits Marseillais sont-ils si peu à l'aise dans l'eau ? Pourquoi certains bassins sont-ils à l'abandon ? Marseille a-t-elle laissé couler ses piscines ? 

Sept piscines fermées définitivement 

Dans les quartiers nord de Marseille, 150 enfants découvrent la natation tous les jours pendant les vacances grâce à une association. Ils ont entre 6 et 12 ans, et aucun d'eux ne sait nager. "Le niveau est vraiment très très faible, on part de zéro", témoigne une monitrice, "je pense que c'est par manque de structures, il n'y a pas assez de créneaux pour les scolaires". Et en effet, la Cour des comptes s'est penchée sur le dossier des piscines marseillaises. Selon elle en France, il y a environ 25 m2 de bassins pour 1 000 habitants. Mais à Marseille, c'est cinq fois moins, et même neuf fois moins dans ce quartier prioritaire. En 2008, la mairie avait pourtant promis de doubler son parc aquatique sous dix ans. Au lieu de cela, elle a fermé sept piscines définitivement, une sur trois. 

Le JT
Les autres sujets du JT
À Marseille, tous les enfants ne savent pas nager.
À Marseille, tous les enfants ne savent pas nager. (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)