Rougeole à Val Thorens : "C'est une situation préoccupante, mais c'est une situation que nous maîtrisons", affirme un médecin de l'ARS

Depuis la fin du mois de janvier, 18 personnes résidant dans la station savoyarde ont été atteintes de rougeole.

18 cas de rougeole recensés dans la station de Val-Thorens depuis la fin janvier 2019.
18 cas de rougeole recensés dans la station de Val-Thorens depuis la fin janvier 2019. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)

"C'est une situation préoccupante, mais c'est une situation que nous maîtrisons", a assuré vendredi 8 février à France Bleu Pays de Savoie le docteur Anne-Sophie Ronnaux-Baron, responsable de la veille sanitaire à l'ARS Auvergne-Rhône-Alpes, alors que 18 personnes résidant dans la station de Val Thorens, en Savoie ont été atteintes de rougeole depuis la fin du mois de janvier.

La vaccination, "seul moyen efficace de se protéger"

Anne-Sophie Ronnaux-Baron a expliqué qu'une information sanitaire est diffusée "à l'ensemble de la population de Val Thorens, du département de la Savoie et prochainement au niveau national", pour inciter "toutes les personnes à vérifier leur statut vaccinal". "Cette recrudescence de la rougeole dans la région témoigne d’une circulation de plus en plus importante du virus en raison d’une couverture vaccinale insuffisante", insiste l'ARS, qui rappelle que la vaccination est "le seul moyen efficace de se protéger".

La responsable de l'ARS s'est voulue aussi rassurante et a donné quelques consignes aux personnes susceptibles de venir à Val Thorens. Les touristes ne doivent pas s'inquiéter. S'ils peuvent anticiper et s'ils ne sont pas à jour, ils doivent aller voir "leur médecin traitant afin de se faire vacciner avant de partir en station".

Des malades majoritairement adultes

L'ARS rappelle que la vaccination n'est complète qu'après deux doses de vaccin. La rougeole peut avoir des complications avec des conséquences graves chez les nourrissons, mais aussi les adultes. Les 18 personnes atteintes de rougeole à Val Thorens sont majoritairement de jeunes adultes saisonniers.

Par ailleurs, France Bleu Pays de Savoie a appris vendredi qu'un bébé de moins d'un an, atteint de rougeole, est hospitalisé depuis lundi à Chambéry.