Pétards et feux d'artifice : quelles précautions ?

Vous êtes sûrement tous prêts pour le 14 juillet, mais attention aux accidents bêtes par manque de vigilance et de précaution. Suivez quelques règles de sécurité importantes grâce à notre urgentiste.

La première chose à rappeler concernant les feux d’artifice, c’est que ce sont des explosifs qui peuvent donc potentiellement des blessures de type blessures de guerre. Il y a deux mécanismes principaux :  

  • La blessure directe, si par exemple on tient le pétard dans la main, il explose, cela va donner des blessures extrêmement graves, avec des brûlures ou des plaies déchiquetées avec déchirures des tissus tendons nerfs, os, voire des amputations et dans tous les cas des risques d’infection majeurs.

Les blessures que cela peut provoquer au niveau du visage sont terribles. Mais également au niveau interne par un effet blast (perforations tympans et surdité par exemple).

  • La blessure secondaire, le pétard en explosant va projeter ce qu’il y a autour de lui, certaines petites pierres ou objets tranchants peuvent devenir des projectiles très dangereux pour le corps et les yeux.

Le danger des pétards et artifices tirés dans la sphère privée 

Dans les feux d’artifices grand public, les artificiers sont professionnels, les règles de sécurité sont précises, il y a des accidents parfois mais ils sont beaucoup plus rares que dans la sphère privée. 

  • Les fusées qui ne partent pas dans la bonne direction mais heureusement le public est généralement suffisamment éloigné pour éviter les blessures graves même si cela arrive chaque été.
  • Des patients ayant reçu des poussières dans les yeux.
  • La prévention est donc de se tenir éloigné, de faire attention en levant la tête. Il faut aussi faire attention aux enfants pour qui le bruit des explosifs peut être dur à supporter et parfois créer des phénomènes de blasts.

Les pétards "maison" ? 

Les accidents de "pétards maison" sont plus fréquents, mais surtout chez les jeunes et ils sont extrêmement problématiques ! Les lésions sont très graves et créent des séquelles et des handicaps à vie. Les risques sont liés à une mauvaise utilisation, une méconnaissance des règles de sécurité, et des jeux aussi.

Chez les enfants par exemple un jeu consiste à garder le pétard dans la main le plus longtemps possible ! Chaque année des enfants ont les doigts arrachés voir plus. 

Quelles sont les consignes de sécurité à respecter ?  

  • Achat et respect de la réglementation. (Attention aux pétards achetés sur internet non certifiés CE). 
  • Attention si le mode d’emploi n'est pas en français ou s'il n'y a pas de mode d’emploi du tout.
  • Lire et respecter les consignes de sécurité (distances ...).
  • Respecter les catégories (F1 à F4) avec interdiction d’utilisation chez les moins de 12 ans (F1), chez les mineurs (F2 F3) et (F4) réservés aux professionnels.
  • Savoir enfin que les pétards ne sont pas autorisés dans toutes les communes, très souvent interdits parfois tolérés.

Quels conseils donner en cas d'utilisation ? 

  • Bien choisir l’endroit où se mettre.
  • Avoir suffisamment d’espace, attention aux arbres, aux lignes électriques et aux risques que quelqu'un survienne inopinément (bois ...).
  • Choisir un sol lisse, sans gravier, sans risque de projectiles secondaires (enlever tout ce qui n’a rien à faire sur le lieu).
  • Vérifier les conditions météorologiques (sens du vent à vérifier ...).
  • Se protéger du risque d’explosion.
  • Éloigner les gens, les enfants, les animaux.
  • Porter des gants.
  • Enfouir le pétard dans le sable, le sol...
  • Être sûr que la mèche est assez longue pour avoir le temps de partir.
  • En allumant le pétard, être déjà prêt à partir et à courir dos au pétard (limiter les risques pour le visage).
  • Ne jamais garder le pétard dans la main. 
  • Pour les enfants, faire attention de ne jamais les laisser seuls.
  • Ne jamais essayer de rallumer un pétard qui n’a pas pété (explosion à retardement).
  • Globalement pour tout pétard tiré, attendre 30 minutes avant de le toucher, s’il fume encore le noyer d’eau et attendre encore.

En cas d’accident, comment réagir ?

En cas d'accident, s'il y a un risque d’amputation et de lésion des mains, il faut appeler le 15 ou le 18. En cas d'hémorragie, il faut comprimer la plaie sans s’arrêter avec un linge épais. 
S'il y a amputation, il faut récupérer le ou les morceaux, les mettre dans un linge humide et dans un sac plastique puis mettre ce sac plastique dans un autre sachet plastique avec de la glace ou des glaçons. 

Mieux vaut regarder un feu d’artifice de professionnel en tout cas... ! Bon 14 juillet !  

Pétards et feux d\'artifice : quelles précautions ?
Pétards et feux d'artifice : quelles précautions ?