Mayenne : une famille soudée autour de deux frères schizophrènes

Chaque année, deux  millions de Français sont soignés pour des troubles psychiatriques sévères. Le 10 avril, lors d'une enquête, "Pièces à conviction" a donné la parole à des patients et leur famille.

FRANCEINFO

En Mayenne, près de Laval, les médecins ont mis du temps à mettre un nom sur le mal dont souffrent ces deux frères. Jason, 19 ans, et Matteo, 16 ans, sont tous les deux schizophrènes. Ils font partie d'une fratrie de sept enfants.

"Qu'il veuille vivre"

Sa maman a dû protéger Jason contre lui-même : "On était toujours sur le qui-vive. Ça allait loin, témoigne sa maman. Une fois, Jason a voulu se jeter contre des voitures. Le tenir en vie ! C'est vrai, on voit tout le temps la mort... On se dit : 'Faut que je le garde en vie'. Faut pas qu'il meure, faut pas qu'il fasse une tentative de suicide. La tentative, ça va, je vais le garder... Mais s'il ne se loupe pas... Donc on vit comme ça, et ça, cela m'habitait : qu'il reste en vie, qu'il veuille vivre !"

Aujourd'hui, Jason et Matteo suivent un traitement médical et leur état s'est amélioré. Les hallucinations ont disparu, la concentration est revenue, les crises se sont espacées. Ils sont désormais en formation, ont des amis et des relations amoureuses.

Extrait de "Psychiatrie : le grand naufrage", une enquête de "Pièces à conviction" diffusée 10 avril sur France 3.

PIÈCES A CONVICTION / FRANCE 3. Psychiatrie le grand naufrage. Jason et Matteo
PIÈCES A CONVICTION / FRANCE 3. Psychiatrie le grand naufrage. Jason et Matteo (PIÈCES A CONVICTION / FRANCE 3)