Le Havre : un couple de médecins mis en examen après cinq décès de patients

Au Havre (Seine-Maritime), un couple de médecins a été mis en examen pour avoir causé involontairement la mort de cinq personnes âgées. Ils sont accusés d'avoir prescrit et fourni un puissant sédatif.

FRANCE 2

Le docteur Jean Méheut-Ferron a interdiction totale d'exercer la médecine sur décision de justice. Il est accusé d'avoir prescrit a certains de ses patients un sédatif ultra puissant, le Midazolam. Cinq d'entre eux, la plupart âgés de 80 ans, sont décédés. Le médecin se serait procuré ces ampoules auprès de son épouse anesthésiste dans une clinique. C'est seulement en milieu hospitalier que le médicament doit être administré. Jean Méheut-Ferron a été mis en examen pour avoir outrepassé ses droits, mais sans intention d'euthanasier ses patients.

Ils encourent jusqu'à vingt ans de prison

La justice se demande si le Midazolam est la cause de la mort de ces patients. Pour l'avocat du médecin, rien ne l'établit. "Il s'est préoccupé de ses patients, notamment des patients en fin de vie, en s'efforçant de leur assurer une fin de vie apaisée et digne", estime Me Guillaume Routel, avocat du couple de médecins. Le docteur et sa femme encourent jusqu'à vingt ans de réclusion criminelle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Richard Strauss, médecin de l\'université d\'Etat de l\'Ohio (Etats-Unis) entre 1978 et 1998 et mort en 2005, est accusé d\'avoir agressé sexuellement 177 étudiants hommes pendant environ vingt ans. 
Richard Strauss, médecin de l'université d'Etat de l'Ohio (Etats-Unis) entre 1978 et 1998 et mort en 2005, est accusé d'avoir agressé sexuellement 177 étudiants hommes pendant environ vingt ans.  (ARNO BURGI / DPA / AFP)