L'autosanté, ou comment se soigner soi-même

À ne pas confondre avec l'automédication, l'autosanté permet de prendre soin de soi tout seul, et notamment d'apaiser ses douleurs. L'automassage ou l'autohypnose en font partie. 

De plus en plus d'adeptes s'essaient à l'autosanté. Pressions, tapotements, frictions sur la nuque, les épaules, le visage... Par pressions sur des points clefs de l'organisme, basés sur la médecine chinoise, on peut évacuer les tensions du quotidien : "Une paresse intestinale ça se stimule, une tête qui va exploser ça se dissipe. Bien sûr qu'on peut agir sur tout ce qui va affecter le corps", affirme Gil Amsallem, kinesithérapeute. Les participantes sont convaincues : "ça allège. On a l'impression que tout part", explique une femme formée à l'exercice.

Se faire du bien sans l'aide de personne

Alexandre Fauquette, chercheur, a pendant de longues années été victime de stress. Mais depuis qu'il a découvert l'autohypnose, il apprivoise ses angoisses : "Dès que je la fais, je suis appaisé et je peux repartir", précise-t-il. Des milliers de personnes en France ont aujourd'hui recours à ces techniques modernes d'autosanté. Nombre d'entre elles ne sont cependant pas prouvées scientifiquement.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'autosanté permet de prendre soin de soi tout seul, et notamment d\'apaiser ses douleurs. L\'automassage ou l\'autohypnose en font partie.
L'autosanté permet de prendre soin de soi tout seul, et notamment d'apaiser ses douleurs. L'automassage ou l'autohypnose en font partie. (FRANCE 2)