Homéopathie : vers la fin du remboursement ?

La Haute Autorité de santé (HAS) rendra un avis au mois de juin sur un éventuel déremboursement des médicaments homéopathiques. Même si leur efficacité n'est pas prouvée scientifiquement, une majorité de Français croit en leurs bienfaits. Ses partisans organisent la riposte.

FRANCE 3

À la pharmacie, ce patient vient chercher ses tubes d'homéopathie. Le déremboursement des granules, aujourd'hui pris en charge à 30%, est envisagé. 77% des Français disent faire confiance à l'homéopathie. Son coût pour l'assurance maladie s'élève à 129 millions d'euros, soit 0,6% du budget des médicaments. Mais selon le pharmacien Arnaud Cinturel, la fin du remboursement ne serait pas forcément un bon calcul.

100 000 signatures en faveur du remboursement

Une pétition pour le maintien du remboursement, lancée la semaine dernière, a recueilli plus de 100 000 signatures. Il y a un an, c'est une tribune de 124 médecins hostiles à l'homéopathie qui rouvrait le débat. Loin de cette approche classique basée sur des essais cliniques standardisés, l'industrie de l'homéopathie revendique auprès des autorités de santé une forme d'efficacité. Alors, assez efficace ou pas pour continuer à être remboursé ? L'avis de la Haute Autorité de santé (HAS) est attendu dans deux mois.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les enseignes lumineuse de pharmacie à Lille (Nord), le 11 avril 2013.
Les enseignes lumineuse de pharmacie à Lille (Nord), le 11 avril 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)