Vidéo Atteint d'une leucémie aiguë, Joseph, 3 ans et demi, attend un don de moelle osseuse

Publié
BRUT
Article rédigé par

À 3 ans et demi, après 793 chimiothérapies pour traiter sa leucémie, Joseph a fait une rechute. Pour le sauver, ses parents lancent un appel pour trouver un donneur de moelle osseuse compatible... 

Âgé de trois ans et demi, Joseph se bat contre une leucémie lymphoblastique. Lors de l'ultime dose de chimiothérapie, après des centaines de jours de traitement et pas moins de 793 chimiothérapies, à 4 heures de la dernière dose, un bilan sanguin de routine révèle une rechute. Depuis, le petit Joseph attend un don de moelle osseuse, une mission très fastidieuse : trouver un donneur de moelle osseuse compatible est particulièrement complexe : "Une chance sur un million...", précise Katinka Rambert-Cadré, la mère de Joseph. Et aujourd'hui, le temps est compté pour Joseph. "C'est un parcours qui est très long."

La moelle osseuse, l'usine à fabriquer le sang

Les parents de Joseph ont donc lancé un appel au don pour maximiser les chances de trouver un donneur de moelle osseuse compatible avec Joseph. Comme l'explique l'hématologue Anne Huynh, la moelle osseuse est "une usine à fabriquer des globules rouges, des plaquettes et des globules blancs". Une leucémie aiguë correspond donc au dysfonctionnement de ce vivier de ressources. L'hématologue précise que donner de la moelle osseuse ne comporte aucun risque pour sa propre santé : "C’est un organe liquide qui se régénère tous les jours donc on peut le donner."

Le don de moelle osseuse, un geste simple

Si vous voulez donner de la moelle osseuse, pas d'inquiétudes. Le geste médical est très simple : "La méthode principale aujourd'hui pour 80 % des cas, c'est en prélevant du sang", développe le docteur. L'autre alternative est sous anesthésie générale et consiste à faire des ponctions dans le bassin et dans le dos. "On prend quelques centaines de millilitres", détaille-t-elle.

Pour faire un don, il suffit d'aller sur dondemoelleosseuse.fr. On reçoit ensuite une enveloppe préaffranchie chez soi, on crache dans un tube, on renvoie le tube dans l'enveloppe préaffranchie. "Joseph et moi sommes allés mettre l'enveloppe à la Poste et voilà, c'est vraiment très simple, c'est gratuit, c'est rapide", explique la mère de Joseph. Et ça peut lui sauver la vie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.