Première mondiale : un coeur animal greffé sur un humain

Publié Mis à jour
Première mondiale : un homme reçoit un cœur animal
FRANCE 2
Article rédigé par
F. Nicotra, S. Guillaumin, L. Michel - France 2
France Télévisions

Des chirurgiens américains sont parvenus à greffer sur un patient un cœur issu d’un cochon génétiquement modifié. Non seulement, c’est une première mondiale, mais cela pourrait, à l'avenir, pallier le manque de donneurs.

À 57 ans, David Bennett a maintenant la vie sauve. Le père de famille américain vient de subir une opération exceptionnelle, la greffe d’un cœur venant d’un porc. “Il est réveillé, il se remet et parle à ses infirmiers. Nous espérons que son état va se maintenir”, indique le docteur Bartley Griffith, chirurgien de l’école de médecine de l’université du Maryland aux États-Unis.

Un immense espoir

Pour éviter le rejet de cette xénogreffe, les chercheurs de l’université du Maryland ont eu recours à des modifications génétiques sur l’animal donneur. Ils ont ainsi réussi à inhiber la production, par le porc, de certains sucres incompatibles avec l’humain. Cette greffe animale est un immense espoir pour les milliers de patients qui, faute de donneurs humains, attendent désespérément. “C’est à la fois une attente sur la performance du cœur et sur sa tolérance”, explique Julien Guihaire, chirurgien spécialisé en transplantation cardiaque au centre Marie Lannelongue, au Plessis-Robinson (Hauts-de-Seine).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.