Cet article date de plus de trois ans.

L’Agence de santé se mobilise pour le don d’organes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
L’Agence de santé se mobilise pour le don d’organes
Article rédigé par
France Télévisions

Ce vendredi 22 juin est la journée nationale du don d’organes. L’Agence française de santé se mobilise alors que 24 000 patients attendent encore une greffe.

En France, 24 000 personnes sont dans l’attente d’un greffon. Une situation encore alarmante, qui pousse l’agence française de santé à se mobiliser à l’occasion de la journée nationale du don d’organes. Elle rappelle notamment que toutes les personnes sont des donneurs potentiels. Si en 2017 la barre des 600 greffes a été franchie en France (six fois plus qu’il y a trente ans), cela reste insuffisant.

Fichier national

Pour beaucoup d’organes, le délai est assez court. Il ne faut pas dépasser 4h pour un cœur ou un poumon, 8h pour un foie et de 12 à 30h pour un rein. Comment faire savoir si on veut donner ? En parler à ses proches. Chacun est considéré par principe comme donneur présumé. Si on ne veut pas l’être, il faut s’inscrire sur le registre national des refus : 300 000 personnes sont déjà dessus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.