Don d'organe : à 18 mois, Maé va recevoir un bout de foie de son père

Publié
Don d'organe : à 18 mois, Maé va recevoir un bout de foie de son père
Article rédigé par
F. Chaume, B. Chabeau, N. Bellemon, C. Fouré, A. Amaral, Cover Films - France 3
France Télévisions

Jeudi 29 septembre, Envoyé Spécial s'intéresse aux greffes et aux dons d'organe. Les journalistes du magazine ont rencontré Maé, 18 mois, qui va recevoir une greffe de foie. 

À 18 mois, Maé est né avec une maladie du foie qui l'empêche de manger autrement que grâce à une sonde. La seule chose qui peut le sauver est une greffe du foie. "Il est en danger chaque jour, une gastro peut finir en réanimation", indique sa mère. Pour l'instant, elle le nourrit avec une sonde. "On pousse 10 mL, toutes les minutes, on recommence. Là, ce sont des légumes verts et après, il y a beaucoup d'eau pour diluer, de l'huile, des lipides et des glucides", détaille la mère de l'enfant.  

Un don du foie effectué de son vivant 

Celle-ci rêve que son fils lui dise qu'il a faim un jour. "Fais-moi des frites, donne-moi des chips, même toutes les bêtises du monde", plaisante-t-elle. Le père de Maé va donner un bout de foie à son fils "pour améliorer sa qualité de vie", espère-t-il. "Moi, je n'ai pas trop réalisé au début, ça fait un peu film", confie le père de Maé. "Le don vivant, je trouve que ça rassure", affirme la mère.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.