Don d'organes : le témoignage de la sœur d'un donneur

Publié
Don d'organes : le témoignage de la sœur d'un donneur
Article rédigé par
F.Prabonnaud, M.Niewenglowski, S.Malin - France 2
France Télévisions

Mercredi 22 juin, c'est la journée nationale de réflexion sur le don d'organes. 34 % des familles s'opposent à ce que l'on prélève un organe sur un proche décédé. Pour les convaincre, la sœur d'un donneur témoigne.

Raja est professeure d'espagnol dans un collège. "Je milite pour le don d'organes et pour qu'on en parle, depuis le décès de mon frère en 2016", explique-t-elle. Son frère est décédé des suites d'un accident grave de la route. "C'était quelqu'un de généreux, qui aimait la vie. (...) Je me suis toujours dit qu'il aurait donné un rein de son vivant, donc pour moi, c'était l'évidence", explique Raja, qui ajoute que son frère "a pu faire vivre plusieurs personnes puisqu'il y a eu cinq organes qui ont été greffés".

"N'ayez pas peur de discuter de ces sujets"

"Tout est anonyme, on sait juste si les personnes vont bien. Beaucoup de gens ont peur, disent toujours qu'ils ne veulent pas donner les yeux. C'est parce qu'ils ne savent pas forcément que ce ne sont pas les yeux, mais la cornée", explique Raja. "N'ayez pas peur de discuter de ces sujets", conclut-elle.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.